Connect with us

Politique

L’ONG ARTICLE 19 dénonce les attaques contre la liberté de la presse en Algérie

Published

on

© Meriem Nait Lounis | rassemblement des journalistes à la place de la liberté de la presse à Alger

L’organisation spécialisée dans la liberté d’expression à l’échelle internationale dénonce dans une déclaration publiée aujourd’hui le 05 octobre 2021 sur son site  la recrudescence des attaques contre la liberté de la presse en Algérie.

ARTICLE 19 affirme que la poursuite des journalistes algériens à l’instar de Rabeh Karèche, Hassan Bouras et Mohamed Mouloudj est non-conforme aux standards internationaux puisque « toute limite à la liberté d’expression doit répondre au critère tripartite énoncé dans l’article 19.3 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques. La restriction doit être juridiquement définie, nécessaire « au respect des droits ou de la réputation d’autrui; et à la sauvegarde de la sécurité nationale, de l’ordre public, de la santé ou de la moralité publiques » et proportionnée aux intérêts légitimes dignes de protection. ».

L’organisation démontre comment les décisions de l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV) sont également non-conformes aux normes internationales car selon le même pacte international « empêcher les individus d’exprimer leur point de vue sur des questions historiques constitue une restriction disproportionnée à la liberté d’expression ». Ces décisions sont également, selon l’ONG, contraires aux dispositions constitutionnelles de l’article 54 de la Constitution algérienne qui affirment que « les chaînes de télévision et de radio ne peuvent être arrêtées que par décision judiciaire » alors que les décisions de l’ARAV « sont de caractère administratif émanant d’une autorité de régulation ».

L’ONG conclut en appelant « les autorités algériennes à mettre fin immédiatement aux violations contre les journalistes et les médias et à renverser les pratiques inconstitutionnelles ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR