Connect with us

Politique

L’intersyndicale de la santé organise une journée de contestation mercredi prochain

Published

on

Gouvernement-front social : Et si le gouvernement ourvait le dialogue médecins résidents en grève cnapeste grève grève cnapeste contestation algérie

Trois syndicats du secteur de la santé annoncent une journée nationale de protestation, soit mercredi prochain, pour contester notamment « la baisse du pouvoir d’achat » et réclamer « la couverture à 100% de l’assurance totale pour le personnel de la santé ».

Dans un communiqué conjoint, trois syndicats du secteur de la santé, à savoir le Syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (Snechu), le Syndicat national des praticiens de la santé (SNPSP) ainsi que le Syndicat national des paramédicaux (SAP), revendiquent « une amélioration des conditions de travail » ainsi que « le versement de la prime Covid-19 » et « la prime de décès pour les familles des praticiens victimes de la pandémie ».

D’après le même document, les médecins réclament à travers cette journée de protestation « la bonification des cotisations à la retraite » ainsi que « la reconnaissance de la Covid-19 comme «maladie professionnelle» ».

Par ailleurs, l’intersyndicale de la santé a dénoncé, dans le même communiqué, « toute forme de répression contre le travail syndical« .

Les médecins ont noté qu' »un service minimum doit être assuré durant cette journée« . Ils ont par la suite appelé à observer une minute de silence en hommage aux personnels soignants victimes de Covid-19 et aussi en hommage aux martyres de la guerre de libération nationale.

Pour rappel, le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (CNAPESTE) a également annoncé le 18 octobre dernier, une grève hebdomadaire de deux jours à partir du 02 et 03 novembre pour dénoncer « la terrible baisse du pouvoir d’achat et la gravité de la situation sociale actuelle des enseignants« .

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR