Connect with us

Sport

Ligue des champions : le nouveau phénomène Leipzig, trop fort pour l’Atlético

Avatar

Published

on

© DR | RB Leipzig se hisse aux demi finale de la ligue des champions

Leipzig, solide et réaliste, a battu l’Atlético de Madrid (2-1) à son propre jeu, jeudi à Lisbonne, pour rejoindre le Paris SG en demi-finale de la Ligue des champions.

Un phénomène en cache en autre. Après l’Atalanta Bergame, la surprise italienne qui attaque à tout-va, le PSG s’apprête à rencontrer un autre ovni du football européen, sur la route de son sacre espéré.

Le RB Leipzig, club fondé en 2009 qui ne dispute la C1 que pour la seconde fois, grandit au rythme effréné de sa talentueuse jeunesse, dirigée par le prometteur entraîneur Julian Nagelsmann (33 ans).

Malgré le départ de son meilleur buteur Timo Werner, parti cet été à Chelsea, le club allemand a montré l’étendue de son réservoir: l’Espagnol Dani Olmo, 22 ans, et l’Américain Tyler Adams, 21 ans, ont marqué (50e, 88e) pour alimenter l’espoir d’une folle épopée au Portugal.

Il y a un peu de l’Ajax Amsterdam, qui a épaté l’Europe la saison passée en éliminant le Real Madrid et la Juventus, dans cette équipe sans complexe qui n’a pas hésité à défier Diego Simeone sur son terrain, celui de la solidité défensive et de l’intensité physique.

“C’est une victoire absolument méritée, nous étions la meilleure équipe. Nous avons défendu avec une passion incroyable”, a savouré Nagelsmann. Les Allemands ont aussi bénéficié d’un peu de réussite, avec ce contre favorable sur la frappe d’Adams qui a laissé le gardien Jan Oblak sans solution. Cette occasion laissera forcément des regrets aux Espagnols, qui poussaient à ce moment-là pour prendre l’avantage.

Lisbonne, lieu de la cruelle défaite en finale de la C1 2014 contre le Real, continuera à hanter les “Colchoneros” qui, cette fois, étaient pourtant guidés par un local: le Portugais Joao Felix, recruté du Benfica contre 126 M EUR en juillet dernier, a égalisé sur un penalty (71e) qu’il a lui-même provoqué.

Upamecano solide

L’entrée du milieu offensif (58e) a coïncidé avec le regain de forme des Madrilènes qui, jusque-là, n’arrivaient pas face au bloc allemand. Invaincus depuis la reprise de la compétition en juin, ils ont été surpris par plus méticuleux qu’eux.

Entre deux systèmes taillés pour le jeu en contre, garder le ballon équivalait à un piège: aucune équipe ne prenant de risque, la rencontre s’est enlisée dans une guerre froide tactique.

L’Atlético a bien honoré sa réputation de roc, notamment grâce à la domination dans les airs des défenseurs Stefan Savic et José Maria Giménez. Mais en face, le Français Dayot Upamecano se distinguait dans les duels, ainsi que le portier Peter Gulacsi sur sa ligne (13e), prouvant que Leipzig n’était pas la deuxième meilleure défense de Bundesliga par hasard.

“Ils ont très bien cerné la rencontre, c’était très difficile de les empêcher de jouer, de lire leurs déplacements, d’être sur leurs trajectoires de passes. Ils ont fait un très bon match, ils ont été supérieurs”, a d’ailleurs reconnu Saul Niguez, milieu de terrain de l’Atlético.

Dans l’ambiance bizarre du stade José-Alvalade, à huis clos, bercé par le bourdonnement de l’autoroute voisine, la différence allait se faire sur les rares erreurs. A la reprise d’un centre de Marcel Sabitzer, Olmo a fait payer de la tête un oubli de la défense espagnole, qui l’a laissé sans marquage.

C’est encore Sabitzer, d’une subtile déviation, qui a provoqué un décalage à l’origine du second but. Adams, seul à 25 mètres, en a profité pour ajuster une frappe que Savic, impuissant, détournait dans ses filets. Au coup de sifflet final, les remplaçants allemands ont couru vers les titulaires dans une grande scène de joie, que Leipzig découvre à ce niveau. Il souffle un vent de fraîcheur sur Lisbonne.

Sport

Classement Fifa : l’Algérie se maintient à la 35e place

Avatar

Published

on

By

L’Algérie occupe toujours la 35e position au classement de la Fédération internationale de football (Fifa), selon l’édition du mois de septembre publiée jeudi par l’instance sur son site officiel et qui reste dominé par la Belgique.

Les “Verts”, dont la dernière sortie remonte au mois de novembre 2019 à l’occasion des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021, sont au pied du podium au niveau africain, devancés par les “Lions” du Sénégal (20es), les “Aigles de Carthage” de Tunisie (26es) et les “Super Eagles” du Nigeria (29es).

Le Zimbabwe, prochain adversaire de l’Algérie en qualifications de la CAN-2021 en novembre,  est scotché à la 111e position. Les deux autres concurrents des “Verts” dans le groupe H, la Zambie et le Botswana, sont logés respectivement aux 88e et 148e places.

 Les prochaines dates Fifa en octobre constituent une occasion pour les sélections africaines de renouer avec la compétition dans le continent, suspendue depuis le mois de mars en raison de la pandémie de Covid-19.

Les hommes de Djamel Belmadi devraient disputer deux rencontres amicales en Europe contre des adversaires dont l’identité n’a pas été encore dévoilée par la Fédération algérienne. Fait notable, c’est la première fois que trois pays africains figurent dans le Top 30 du Classement FIFA, depuis l’édition de janvier 2018.  En revanche, les sélections européennes ont repris le chemin des terrains à l’occasion des matchs de la Ligue des nations 2021. Les 54 matchs européens qui se sont déroulés début septembre dans le cadre de la Ligue des nations de l’UEFA ont eu un impact immédiat sur le classement Fifa, resté figé depuis le 9 avril. Si le quatuor de tête – emmené par la Belgique, suivie par la France, le Brésil et l’Angleterre – demeure inchangé, le Portugal (5e, +2) fait son apparition dans le Top-5 à la faveur de ses victoires face à la Croatie (8e, -2) et à la Suède (18e, -1).

Autres progressions notables, l’Espagne (7e, +1), l’Italie (12e, +1), les Pays-Bas (13es, +1) et l’Allemagne (14e, +1) gagnent chacun une place dans la hiérarchie mondiale. Le Pays de Galles (21e, +2) grimpe lui de deux échelons mais reste aux portes du Top-20.

Sans jouer, l’Iran (30e, +3) intègre le Top-30 en profitant des faux pas de la Serbie (31e, -2) et de la Turquie (32e, -3).Le prochain classement Fifa sera publié le 22 octobre 2020.

Top-10 africain:

1.Sénégal (20e mondial)

2.Tunisie (26e)

3.Nigeria (29e)

4.Algérie (35e)

5.Maroc (43e)

6.Egypte (51e)

7.Cameroun (53e)

8.Mali (57e)

9.RD Congo (57e)

10.Burkina Faso (50e).

Continue Reading

Sport

Abderrahmane Hammad nouveau président du Comité olympique et sportif algérien (COA)

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Abderrahmane Hammad, élu nouveau président du COA

L’ancien athlète du saut en hauteur, Abderrahmane Hammad a été élu nouveau président du comité olympique algérien (COA) à l’issue de l’assemblée générale élective, tenue ce samedi.Il devient ainsi le 14e président du COA.

Le nouveau patron du COA a récolté 105 voix, soit 60 voix des fédérations olympiques qui possèdent chacune quatre voix et 45 voix des fédérations non olympiques qui possèdent une seule voix chacune.

De son côté, Mabrouk Kerboua a récolté 32 voix (24 voix des fédérations olympiques), alors que Soumia Fergani a récolté 5 voix (4 voix des fédérations olympiques).

Pour sa part, le quatrième candidat, à savoir, Sid-Ali Lebib a décidé de se retirer de la course juste avant le début des travaux. Dans lettre adressée au secrétariat général du COA, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports et ex-président du COA a expliqué que sa démarche a été motivée par l’absence des conditions sanitaires. 

Pour rappel, Abderrahmane Hammad a obtenu la médaille de bronze du saut en hauteur au jeux olympique de Sydney (Australie) en 2000.

Continue Reading

Sport

Deux ans de suspension avec proposition de radiation à vie contre Cherif Mellal

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le président de la JSK, Chérif Mellal n’a pas eu, finalement une altercation verbale, avec le frère du patron du FCE, Rebouh Haddad. Contrairement à la version donnée, hier soir, et rapportée par certains sites, le frère d’Ali Haddad n’était à l’origine de la colère du premier responsable de la JSK.

Le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, déjà sanctionné de deux ans de suspension ferme en 2019, a écopé de deux ans de suspension “de toute fonction officielle et/ou activité en relation avec le football” avec “proposition de radiation à vie”, a annoncé, jeudi, un communiqué de la Ligue de football professionnel (LFP).

Selon la même source, Mellal est sanctionné pour “violation de l’obligation de réserve, outrage à la fédération, ligue et de leurs structures et membres, atteinte à la dignité et à l’honneur à leurs membres, et non respect des décisions des commissions juridictionnelles”.

“Quoiqu’il était sous le coup d’une sanction initiale d’interdiction de toute activité en relation avec le football (PV n 58 en date du 20/06/2019 sanctions initiales deux (2) ans de suspension ferme de toute fonction officielle et/ou activité en relation avec le football avec proposition de radiation à vie a/c du 20/06/2019) , il a tenu en deux reprises une conférence de presse en sa qualité de président du club avec des déclarations et propos en violation des dispositions du code disciplinaire de la FAF, et conformément à l’article 22 du code disciplinaire qui stipule l’interdiction de toute activité en relation avec le football comprend, l’interdiction : administrative, sportive et de représentation du club ou autres”, explique le document.

La LFP a donc décidé de “deux (02) ans de suspension ferme de toute fonction officielle et/ou activités en relation avec le football avec proposition de radiation à vie de toutes compétitions ou activités sportives”.

Cherif Mellal devra aussi s’acquitter d’une amende d’un million (1.000.000) de DA d’amende pour le club.



Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR