Connect with us

Sport

Ligue 1: le président de la JS Kabylie condamné à deux mois de prison ferme

Achour Nait Tahar

Published

on

Le président de la JSK, Chérif Mellal n’a pas eu, finalement une altercation verbale, avec le frère du patron du FCE, Rebouh Haddad. Contrairement à la version donnée, hier soir, et rapportée par certains sites, le frère d’Ali Haddad n’était à l’origine de la colère du premier responsable de la JSK.
© DR | Le président de la JSK, Chérif Mellall.

Le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal a été condamné lundi 06 juillet à deux mois de prison ferme par le tribunal de Tizi Ouzou dans une affaire de diffamation qui l’opposait à l’ancien président Mohand Cherif Hannachi, rapporte l’APS citant Sofiane Dekkal, membre du collectif d’avocats du club kabyle.

Le tribunal a prononcé une peine de deux mois de prison ferme à l’encontre du boss du club kabyle, Cherif Mellal dans l’affaire de diffamation qui l’oppose à l’ex.président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi. Ce dernier a déposé plainte suite aux propos tenus par Mellal à son encontre qu’il juge “diffamatoire et insultants”.

Après la lourde défaite concédée à domicile par son équipe face au CR Belouizdad, le président Mellal avait déclaré que « c’est Hannachi qui était derrière l’envahissement du terrain par des supporters de la JSK ».

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR