Connect with us

Monde

Libye: Le Forum du dialogue politique s’ouvre lundi à Tunis

Feriel Bouaziz

Published

on

Le Forum du dialogue inter-libyen, parrainé par l’ONU, débute ce lundi à Tunis, “dans l’espoir d’arriver à une aboutissement définitive à la crise libyenne”, qui “renforcera le cessez-le feu et permettra ainsi d’arriver à des élections”, et également “un retour à la légalité dans ce pays en proie aux violences depuis 2011”, a annoncé la représentante spéciale par intérim du Secrétaire général de l’ONU, Stéphanie Williams.

Le dialogue politique inter-libyen rassemblera, en plus, des représentants du Parlement de Tobrouk et du Haut conseil d’Etat, certaines personnalités libyennes issues de différentes circonscriptions, sur la base des principes d’inclusivité, de représentation géographique, ethnique, politique, tribale et sociale équitable.

En effet, derrière ce forum de dialogue les représentants mentionné ci-dessus “vise particulièrement à parvenir à un consensus autour des modalités de gouvernance qui conduiront à des élections dans les plus brefs délais“, a indiqué récemment la représentante spéciale par intérim du Secrétaire général de l’ONU, Stéphanie Williams.

La seule voie de recouvrement de la légalité en Libye est la voie des urnes“, a déclaré Mme Willams, jeudi, aux médias en marge de la réunion de la Commission militaire mixte “5+5”, tenue la semaine écoulée à Ghadames dans l’Ouest de la Libye.

Pour ce faire, Mme Williams, a rassuré que l’ONU œuvrera, lors du Forum de Tunis à arrêter avec les participants une feuille de route politique qui balisera le terrain pour l’organisation des élections.

Notons que, le Forum du dialogue inter-libyen concorde également au lendemain du cessez-le-feu signé entre les belligérants, le 23 octobre dernier à Genève.

L’Algérie référence essentielle de la résolution de la crise

L’approche algérienne consistant en l’organisation des élections libres et transparentes et l’instauration d’institutions légitimes dans ce pays est, selon plusieurs experts, “la principale référence” pour le règlement de la crise libyenne.

Selon le directeur du Centre d’études libyen “Astrolabe”, Abdessalam al-Rajihi “l’Algérie a tendu sa main aux Libyens, apporté son assistance dans la mesure du possible et œuvré de son mieux à écarter les interventions militaires étrangères, en soutenant une solution politique réunissant les belligérants libyens pour faire cesser les hostilités“, soulignant par ailleurs que “le peuple libyen n’oubliera jamais le soutien de l’Algérie durant cette épreuve“.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR