Connect with us

Monde

Libye : Haftar et le GNA acceptent le cessez-le-feu

Avatar

Published

on

Le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU, a accepté dimanche l’appel à un cessez-le-feu en Libye lancé par plusieurs pays dont Moscou et Ankara, quelques heures après l’annonce par le maréchal Khalifa Haftar, de la cessation des hostilités ouvrant ainsi la voie à un retour au calme dans le pays après un risque de guerre aux conséquences catastrophiques, rapporte ce dimanche l’agence AFP.

En réponse à l’appel mercredi des présidents turc, Recep Tayyip Erdogan, et russe, Vladimir Poutine, le chef du GNA, Fayez al-Sarraj, a annoncé dans un communiqué “un cessez-le-feu à partir du (dimanche) 12 janvier à 00H00”, soulignant le “droit légitime” de ses forces de “riposter à toute attaque ou agression qui pourrait provenir de l’autre camp”.

Hier samedi, les forces de Khalifa Haftar avaient annoncé un cessez-le-feu à partir de dimanche 12 janvier, en réponse à l’appel lancé mercredi par Moscou et Ankara.

Mais, les forces de Haftar, basées à Benghazi dans l’est libyen, ont prévenu que ce cessez le feu, dans un bref communiqué, que la “riposte sera sévère en cas de violation de la trêve par le camp adverse”, en allusion aux forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), basé à Tripoli.

Avec AFP

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR