Connect with us

Politique

Libye : Alger et Ankara pour la concrétisation des conclusions de la Conférence de Berlin

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR | Abdelmadjid Tebboune et Reccip Tayyip Erdogan
© DR | Abdelmadjid Tebboune et Reccip Tayyip Erdogan

L’Algérie et la Turquie confirment leur engagement commun pour faire aboutir les conclusions de la dernière Conférence de Berlin sur la Libye. C’est ce qu’a affirmé, aujourd’hui à Alger, le président Abdelmadjid Tebboune.

S’exprimant lors d’une conférence de presse animée conjointement avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan qui entame une visite de travail et d’amitié de deux jours en Algérie, le chef de l’Etat estime qu’Alger et Ankara sont d’une « convergence totale » sur la nécessité d’œuvrer ensemble à la concrétisation des conclusions de la Conférence de Berlin sur la Libye.

Concernant la situation dans la région, « une totale convergence existe entre nous et la Turquie, pays frère, sur la nécessité d’œuvrer ensemble, avec l’aide d’Allah, à la concrétisation des conclusions de la Conférence de Berlin ». Selon le président Tebboune, l’Algérie et la Turquie « suivent de près la situation en Libye ».

Confirmation du côté du président Turc. « La crise en Libye ne pouvait être résolue par des moyens militaires. Nous sommes en pourparlers intenses avec les pays de la région et avec les acteurs internationaux pour garantir le cessez-le-feu et permettre le retour du dialogue politique en Libye », affirme Recep Tayyip Erdogan par la même occasion.

Tenue dimanche dernier sous l’égide de l’ONU et avec la participation de 11 pays dont l’Algérie, la Conférence de Berlin sur la crise libyenne a mis en avant les principes fondamentaux pour la préservation de la paix et de la stabilité en Libye, notamment le renforcement de l’entente politique inter-libyenne, en tant que cadre efficace pour le règlement de la crise. A ce propos, l’Algérie a proposé d’abriter le dialogue entre les frères libyens.

Au plan bilatéral, le Président Tebboune a indiqué avoir convenu avec son homologue turc de porter “très bientôt” le volume des échanges commerciaux entre les deux pays à plus de cinq (5) milliards de dollars, saluant la place de la Turquie devenue « aujourd’hui, l’une des grandes puissances économiques hors Union européenne (…) qui a bâti son économie sur les PME ».

Le président de la République a affirmé avoir convenu avec le président Erdogan de consacrer un « échange quotidien » entre les ministres algériens et leurs homologues turcs, notamment les ministres des Affaires étrangères, pour « ne laisser place à aucun malentendu ».

Abdelmadjid Tebboune fait savoir, en outre, qu’il a accepté l’acquisition par la Turquie d’un terrain pour la construction d’un nouveau siège de son ambassade en Algérie, évoquant également l’ouverture d’un Centre culturel turc en Algérie et d’un Centre culturel algérien en Turquie. Le chef de l’Etat précise, par ailleurs, avoir accepté l’invitation du président Erdogan à effectuer une visite en Turquie.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR