Connect with us

Politique

Libérez le journaliste Khaled Drareni

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© DR | Khaled Drareni placé sous mandat de dépôt

Khaled Drareni est en prison. C’est une honte pour l’Algérie.

La chambre d’accusation près de la Cour d’appel d’Alger a décidé le mercredi 25 mars de casser la décision du juge d’instruction de Sidi M’hamed, de mettre le journaliste Khaled Drareni sous contrôle judiciaire, et d’émettre un mandat de dépôt à son encontre.

Notant que les faits qui sont reprochés à Khaled Drareni lors des différents interrogatoires qu’il a subi et dont il a publiquement rendu compte, sont liés exclusivement à l’exercice de sa profession.

Rappelant que l’article 50 de la Constitution garantit la liberté de la presse et bannit l’emprisonnement de journaliste pour un délit de presse, même si dans le cas de Khaled Drareni ce délit est maquillé derrière l’accusation infondée d’incitation à attroupement public.

Relevant que l’émission du mandat de dépôt contre Khaled Drareni se déroule dans un contexte d’instrumentalisation manifeste de l’appareil judiciaire qui suscite l’indignation générale en particulier dans ce contexte de trêve sanitaire. La cour d’appel d’Alger s’est notamment distinguée 24 heures plus tôt par une atteinte inique au fonctionnement de la justice en condamnant un détenu politique sans procès dans ce qui est devenu une affaire d’Etat.

Observant que la tendance planétaire, recommandée par l’Onu, dans le contexte de la pandémie du Coronavirus est de vider les centres de détention de tous les prévenus pouvant attendre leur jugement chez eux, la Cour d’Alger s’est acharnée de manière suspecte à renvoyer en prison un journaliste qui présente toutes les garanties pour attendre en liberté un procès équitable.

Considérant le caractère attentatoire de l’acharnement sécuritaire et judiciaire dont Khaled Drareni est victime.

Nous, signataires de cette déclaration, appelons à la libération immédiate du journaliste Khaled Drareni et à la levée de toutes les poursuites pénales contre lui. Son seul tort est d’être un reporter professionnel couvrant les manifestations du Hirak populaire, et ce depuis le 22 février 2019.

Malgré notre confinement, nous restons mobilisés pour rappeler par tous les moyens l’Etat algérien à ses obligations de protéger l’intégrité physique de ses citoyens. L’incarcération de Khaled Drareni pour son travail de journaliste et sa dangereuse surexposition au risque épidémiologique en plus de la privation de sa liberté resteront une tâche noire au passif du pouvoir actuel, chantre de « l’Algérie nouvelle ».

Cette tâche vient d’autant plus s’ajouter aux détentions arbitraires et inacceptables des journalistes Sofiane Merakechi et Saïd Boudour.

Les journalistes ont payé un lourd tribut pour maintenir la liberté de leur parole durant les années noires. Nous sommes toujours là et nous ne laisserons pas se poursuivre une telle forfaiture.

Le journalisme n’est jamais un crime.

#LiberezKhaledDrareni

Farah ABADA Journaliste

Latifa ABADA Journaliste

Nabila ABADA Journaliste

Salima ABADA Actrice et réalisatrice

Meziane ABANE Journaliste, l’Avant-garde Algérie

Lynda ABBOU Journaliste, Maghreb Émergent

Farid ABDELADIM Journaliste indépendant

Meriem ABDOU Journaliste

Zoheîr ABERKANE Journaliste

Meriem AHMED ALI Journaliste

Abdelghani AICHOUN Journaliste

Karim AIMEUR Journaliste, Le Soir d’Algérie

Fouad AIT CHERIF Journaliste, Berbère Télévision

Taous AKILA Journaliste

Djamel ALILAT Journaliste

Mehdi ALIOUI Journaliste

Ahmed ALLIA Journaliste

Imène AMOKRANE Journaliste

Imane AOUIMER Journaliste

Aissa ARAB Journaliste

Yahia ARKAT Journaliste

Hemzi ATBI Journaliste

Mohand AZIRI Journaliste

Hafid AZZOUZI Journaliste à El Watan

Hamdi BAALA Journaliste

Yacine BABOUCHE Journaliste

Salah BADIS Journaliste et écrivain

Mustapha BASTAMI Journaliste

Nahla BEKRALAS Journaliste

Farid BELGACEM Journaliste

Ahmed BELGHEIT Journaliste-photographe

Moumene BELGHOUL Journaliste

Omar BELHOUCHET Journaliste

Akram BELKAID Journaliste

Mohand Ouamar BEN MOKHTAR Journaliste

Zineb BEN ZITA Journaliste

Merouane BENABDESLEM Journaliste, Algérie-Eco

Karim BENAMAR Journaliste

Asma BENAZOUZ Journaliste

Samir BENDJAFER Journaliste

Mustapha BENDJAMA Journaliste et rédacteur-en chef, Le Provincial

Mustapha BENFODIL Journaliste

Abdelmadjid BENKACI Journaliste

Massinissa BENLAKEHAL Journaliste indépendant

Sihem BENMALEK Journaliste

Billel BENSALEM Journaliste-Photographe

Slimane BENSAYAH Journaliste

Sabrina BENYAHIA Journaliste

Ali BENYAHIA Journaliste, El Watan

Kheireddine BETACHE Journaliste

Amel BOUAZZA Journaliste

Ferhat BOUDA Journaliste-photographe

Amira BOUDJEMA Journaliste

Redouane BOUDJEMA Journaliste et universitaire

Said BOUFATAH Journaliste

Tarik BOUFLIH Journaliste

Farid BOUHATTA  Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Hacen BOUKHELIFA Avocat aux Barreaux de Paris

Sami BOUKHELIFA Journaliste

Malik BOUMATI Journaliste

Fella BOUREDJI Journaliste

Hamza CHELOUCHE Journaliste Radio M

Ali CHERARAK Journaliste

Zine CHERFAOUI Journaliste

Faycel CHERIF Journaliste

Nesrine DAHMOUN Journaliste

Samira DEHRI Journaliste

Hafid DERRADJI Journaliste

Said DJAAFER Journaliste

Leîla DJABALLAH Journaliste

Nesrine DJAFER Journaliste, El Khaber

Safia DJAOUT Journaliste

Selma DJEBBAR Journaliste

Naima DJEKHAR Journaliste, El Watan

Smail DJERBAL Journaliste

Hassen DJEZAIRI Journaliste

Daikha DRIDI Journaliste, Radio M

Abdelkader EDDRIEF Journaliste, Radio Algérie Internationale

Ihsane EL-KADI Journaliste

Amar FEDJKHI Journaliste, El WATAN

Kamel GACI Journaliste

Hocine GASMI Journaliste

Farouk GHEDIR Journaliste

Abdelkrim GHEZALI Journaliste

Hamid GOUMRASSA Journaliste

Farouk GUEDIR Journaliste

Hamid GUEMACHE Journaliste

Hadjer GUENANFA Journaliste

Mourad HACHID Journaliste

Badra HAFIANE Journaliste

Tarik HAFID Journaliste

Samiha HALI Journaliste

Lyas HALLAS Journaliste

Nadir HAMDAD Journaliste

Farida HAMDI Journaliste

Linda HAMED Journaliste

Fella HAMICI Journaliste

Souhila HAMMADI Journaliste, Quotidien Liberté

Ghada HAMROUCHE Journaliste

Arezki IBERSIENE Journaliste

Jugurtha IBERSIENE Journaliste

Bouzid ICHALALEN Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Nadir IDDIR Journaliste, El WATAN

Amin IDJER Journaliste

Mohamed IOUANOUGHENE Journaliste

Mohamed KACI Journaliste

Ilhem KADI Journaliste

Karim KEBIR Journaliste, Liberté

Mohand Seghir KEDDOUH Journaliste

Aboubaker KHALED Journaliste, Maghreb Émergent

Akram KHARIEF Journaliste

Nadjwa KHELIL Journaliste

Djaàfar KHELOUFI Journaliste

Kenza KHETTOU Journaliste

Zineb KOBBI Journaliste

Othmane LAHYANI Journaliste

Asma LAID Journaliste

Samir LAKRIB Journaliste

Hocine LARABI Journaliste

Samir LARABI Journaliste

Miloud LASSAL Journaliste, Bèrbère Télévision

Khelifa LITAMINE Journaliste

Merouane LOUNNAS Journaliste, Radio Algérie Internationale

Mohamed-Lamine MAGHNINE Journaliste

Tinhinane MAKACI Journaliste

Madjid MAKEDHI Journaliste, El Watan

Azedine MAKTOUR Journaliste

Nabil MANSOURI Journaliste

Yasmine MAROUF ARAIBI Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Adlène MEDDI Journaliste et auteur

Fayçal MEDIA Journaliste

Kamel MEDJDOUB Journaliste

Said MEKLA Journaliste

Hana MENASRIA Journaliste

Redha MENASSEL Journaliste, Radio Alger Chaîne 3

Narimane MENDIL Journaliste

Imen MERAD Journaliste

Hammou MERZOUK Journaliste, Berbère Télévision

Hafid MESBAH Journaliste

Mourad MESSAOUDENE Journaliste

Mohamed Tahar MESSAOUDI Journaliste

Hamid MESSIR Journaliste

Hassan MOALI Journaliste

Amel MOHANDI Journaliste, Berbère Télévision

Mohamed MOULOUDJ Journaliste

Mohamed Lamine MOUSSAOUI Journaliste, Essarih

Aissa MOUSSI Journaliste

Lynda NACER Journaliste

Rahem NADJOUA Journaliste

Meriem NAIT LOUNIS Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Achour NAIT TAHAR Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Hacen OUALI Journaliste

Ager OUSLATI Journaliste

Nadjoua RAHEM Journaliste

Ali RAYEH Journaliste

Younes SAADI Journaliste

Farid SAHEL Journaliste, Berbère Télévision

Djamel SAIDOUNI Journaliste, l’Avant-garde Algérie

Sid Ahmed SEMIANE Citoyen

Hakim SI AHMED Journaliste, Dzair TV

Nadir SIDI BEN ALI Journaliste

Mohamed SIDOUMMOU Journaliste

Malik SLIMANI Journaliste

Mourad SLIMANI Journaliste

Kamel TARWIHT Journaliste Berbère Télévision

Ilhem TERKI Journaliste

Ali TITOUCHE Journaliste, Liberté

Salima TLEMCANI Journaliste

Merzoug TOUATI Journaliste, l’Avant-garde Algérie

Hasna YACOUB Journaliste

Salah YERMECHE Ex-Journaliste

Mourad ZALOUK Journaliste

Billel ZEHANI Journaliste-Photographe

Massiva ZEHAOUI Journaliste

Madjid ZERROUKY Journaliste

Hacene ZIZI Journaliste

Madjeda ZOUINE Journaliste

El Manchar, Journal Satirique

Berbere Télévision

Politique

Le journaliste Sofiane Merakchi quitte la prison

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le journaliste Sofiane Merakchi

Le journaliste Sofiane Merakchi a quitté la prison d’El Harrach ce mardi 26 mai après avoir purgé sa peine de huit mois de prison ferme.

Le journaliste a été condamné à huit mois de prison ferme le 5 avril dernier. Le parquet près le tribunal dudit tribunal avait requis, le 29 mars, deux ans de prison ferme assortis d’une amende “de cinq fois le coût” de son matériel saisi.

Le journaliste et correspondent de la chaîne libanaise “Al mayadeen” a été placé en détention préventive le 26 septembre 2019 pour avoir fourni des images des manifestations populaires à des médias étrangers notamment à la chaîne télévisée Al Jazeera

Continue Reading

Politique

Le Président Tebboune présente ses voeux aux éléments de l’ANP et des travailleurs du corps médical à l’occasion de Aid El Fitr

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© DR | Le président Abdelmadjid Tebboune en compagnie de feu Ahmed Gaid Salah
© DR | Le président Abdelmadjid Tebboune en compagnie de feu Ahmed Gaid Salah

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présenté dimanche, à l’occasion de Aid El Fitr, ses vœux aux éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) et des corps de sécurité, ainsi qu’au travailleurs du corps médical et paramédical.

“A tous les vaillants éléments de l’ANP, officiers, sous-officiers et soldats, plus particulièrement, ceux qui sont déployés le long de nos frontières, je vous souhaite une heureuse fête de l’Aïd. Je prie Dieu le Tout puissant de guider nos pas au mieux des intérêts de notre chère patrie”, a écrit le Président de la République sur son compte Tweeter.

Adressant également les vœux à tous les éléments de la Gendarmerie nationale (GN), de la Police et de la Protection civile, le Président de la République a écrit : “Que votre Aïd soit béni et joyeux. Vous êtes la force de notre pays, puisse Dieu le préserver de tout malheur”.

Le Président de la République a souhaité “une joyeuse fête de l’Aïd à tous les médecins et paramédicaux et à tous ceux qui sont en premières lignes face à l’épidémie de Covid-19». Et d’ajouter : “Nous n’oublierons jamais vos sacrifices pour l’Algérie, que Dieu guide vos pas vers davantage de succès et préserve notre pays”.

Avec APS

Continue Reading

Politique

Concert virtuel d’artistes pour soutenir les prisonniers du “Hirak”

Kenza Ait Bachir

Published

on

© INTERLIGNES. 47e mardi de mobilisation consécutif.

On ne s’arrêtera pas! On ne se taira pas!” Des artistes algériens se mobilisent samedi pour un concert de solidarité diffusé en ligne afin de soutenir les prisonniers du “Hirak”, le mouvement populaire antirégime, et défendre la liberté d’expression en Algérie.

Le concert –nommé “Songs of Freedom” (Chants de liberté)– est organisé par un regroupement de collectifs de la diaspora algérienne. Il sera diffusé samedi à partir de 20H00 GMT (21H00 à Alger) sur YouTube et plusieurs pages Facebook, à quelques heures de l’Aïd El-Fitr, la fête qui marque la fin du mois de jeûne musulman du ramadan, selon les organisateurs.

L’idée du concert est née à l’initiative de Free Algeria, qui réunit des collectifs de la diaspora disséminés en France, aux Etats-Unis, en Suisse, en Belgique, en Italie ou encore en Autriche. Les organisateurs ont recueilli le soutien d’une quinzaine d’artistes algériens et de médias comme Radio Corona Internationale, Wesh Derna, Berbère TV et L’Avant-Garde, “site d’information des luttes progressistes”, récemment censuré en Algérie.

Parmi les artistes qui monteront virtuellement sur scène: le groupe algéro-québecois Labess, le rockeur gnawi Cheikh Sidi Bémol et la chanteuse de rock progressif Amel Zen. Ces derniers ont envoyé un clip vidéo avec un message adressé aux détenus du “Hirak” suivi de leur performance musicale, explique à l’AFP Faïza Menai, membre du collectif Debout l’Algérie et de Free Algeria, saluant le courage des artistes basés en Algérie qui participent à l’événement malgré le climat de répression.

La compilation des contributions aboutira à un concert d’un peu plus d’une heure. –

“Deux virus: corona et répression”

En dépit de l’arrêt forcé des manifestations du “Hirak” depuis la mi-mars, à cause de l’épidémie de Covid-19, la répression continue de s’abattre sur des opposants politiques, des journalistes, des médias indépendants et des internautes.

Quinze militants ont été condamnés cette semaine à des peines de prison ferme, dont trois pour leurs publications sur les réseaux sociaux. “Ce soir nous allons chanter pour les détenus d’opinion.

Nous allons veiller et penser à tous ces prisonniers politiques enfermés dans leur cellule, loin de leurs parents, de leur famille, de leurs enfants, de leurs amis”, a écrit Cheikh Sidi Bémol sur Facebook. “Je participe en solidarité avec les détenus. Il faut les libérer! Ce n’est pas normal de continuer à réprimer les libertés”, a déclaré Amel Zen à l’AFP.

“Nous avons deux virus: le corona et la répression.” Les noms d’une soixantaine de prisonniers du “Hirak” et les photos de quelques-uns d’entre eux figurent sur l’affiche du concert qui circule sur les réseaux sociaux. Parmi les slogans en arabe et en français qui apparaissent sur l’affiche: “On ne s’arrêtera pas! On ne se taira pas! Pour un Etat de droit! Pour une liberté d’expression!”. Selon le groupe Labess, “la liberté d’expression et le respect des droits de l’Homme sont en danger en Algérie”.

“Les médias sont muselés, des jeunes sont arrêtés pour de simples publications sur les réseaux sociaux. Nous devons les soutenir, montrer qu’ils sont toujours dans nos pensées”, a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Né en février 2019 d’un immense ras-le-bol des Algériens, le “Hirak” réclame un changement du “système” en place depuis l’indépendance du pays en 1962. En vain, jusqu’à présent, même s’il a obtenu en avril 2019 la tête du président Abdelaziz Bouteflika après 20 ans de règne.

Vous pouvez vous inscrire à l’événement avant même son lancement pour recevoir une alerte et ne rien manquer.

Avec AFP

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR