Connect with us

Politique

Les trois algériens tués sur l’axe Nouakchott-Ouargla inhumés

Published

on

Les trois algériens tués sur l’axe Nouakchott-Ouargla ont été inhumés dimanche dans leurs wilayas d’origine à savoir Laghouat et Ouargla, rapporte l’APS.

Les dépouilles des trois victimes ont été transférées dimanche après-midi de l’hôpital mixte « Si El-Haouès » à Tindouf vers l’aéroport Commandant Farradj afin d’être transportées à leurs familles.

La dépouille de Hmida Boumédiène a été acheminée vers Ain-Madhi et celle de Brahim Arbaoui vers Aflou (70 et 100 km respectivement de Laghouat), rapporte l’APS.

Le corps de la troisième victime, Ahmed Chtem, a été lui acheminé vers la wilaya d’Ouargla et a été inhumé au cimetière de Béni-Thour, d’après la même source.

Pour rappel, la Présidence de la République a confirmé mercredi 3 novembre la mort de trois algériens sur l’axe routier Nouakchott-Ouargla et a désigné le Maroc comme responsable du meurtre.

« Plusieurs facteurs désignent les forces d’occupation marocaines au Sahara Occidental comme ayant commis avec un armement sophistiqué ce lâche assassinat », a indiqué la Présidence par le biais d’un communiqué.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR