Suivez-nous

Economie

Les transporteurs de voyageurs se préparent à reprendre leur activité

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Les transporteurs de voyageurs, publics et privés, se préparent à reprendre leur activité dans le cadre du déconfinement dont la deuxième phase débutera le 14 juin, ont indiqué des professionnels du secteur à l’APS.

En attendant la date de cette reprise, plusieurs mesures préventives ont été instaurées afin de protéger la santé des transporteurs et des voyageurs.

En effet, selon le président de la Fédération nationale du transport des voyageurs et des marchandises (FNTV), affiliée à l’UGCAA, Abdelkader Boucherit, le port de masques, la mise à disposition de gel hydroalcoolique ainsi que la distanciation sociale seront tous décrétés obligatoires une fois la mesure de confinement levée sur le secteur et la reprise de l’activité autorisée.

En notant que la suspension de la circulation automobile a mis de nombreux opérateurs du secteur en difficulté, le même responsable a fait savoir que les transporteurs de voyageurs et de marchandises sont prêts à reprendre une activité, même réduite.

“Une reprise même minimale du travail pourra permettre aux travailleurs du secteur d’avoir de quoi assurer leurs dépenses quotidiennes”, fait-il observer.

De son coté, le président de la Fédération nationale des chauffeurs de taxi ,Mohamed Belkhous, également affiliée à l’UGCAA, a avancé que le nombre de clients par véhicule sera réduit sans pour autant préciser ce nombre. Il a également indiqué le port de bavette sera également obligatoire avec une désinfection très régulière des véhicules.

Outre le transport routier, celui du métro de la capitale et du tramway semblent s’orienter vers plusieurs mesures dans le cadre de la lutte contre une nouvelle propagation du Covid-19, note l’APS.

Pour rappel, la Société nationale des transports urbains et suburbains d’Alger “ETUSA” a également pris une série de mesures préventives en prévision de la reprise de ses activités après la levée du confinement. Entres autres mesures qui seront adoptées figurent l’isolement de l’espace occupé par le conducteur des voyageurs, la désinfection des bus avant de quitter les garages et la réduction du nombre de clients à 25 passagers au lieu de 100 passagers avant la propagation de la pandémie.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR