Connect with us

Accueil

Les sujets du Bac et du Bem porteront sur les cours dispensés en classe

Published

on

Parler du seuil des cours concernés par l’épreuve du Baccalauréat, communément appelé « al-aâtaba », « relève du passé », a estimé lundi, l’inspecteur central au ministère de l’Education nationale, Abbas Bakhtaoui.

À moins d’un mois de l’examen le plus important dans le parcours de l’élève pour accéder aux études supérieures, la crainte des parents et des candidats eux-mêmes ne fait qu’augmenter. « Les sujets du BAC et du BEM porteront uniquement sur les cours dispensés aux élèves en classe avec leurs professeurs », a assuré Bakhtaoui, invité de « la Matinale » de la chaîne Une de la Radio nationale.

Ce sont, ajoute le responsable, « les instructions du ministre de l’Education, aux commissions en charge de l’élaboration des sujets ». Ainsi, parler d’un quelconque seuil des cours « relève du passé », a-t-il tranché.

Fini la « aâtaba » !

L’examen du Baccalauréat session 2022 se déroulera entre le 12 et 16 juin, alors que l’épreuve du BEM est fixée du 6 au 8 du même mois. L’opération de retrait des convocations a débuté le 10 mai dernier.

Selon Abbas Bakhtaoui, les sujets « sont fin prêts ». Les commissions en charge de leur élaboration ont travaillé depuis janvier et il ne reste que l’impression. Tous les membres de ces commissions « se trouvent isolés du monde extérieur jusqu’au jour J », a-t-il fait savoir. Ce qui ecarte, d’après lui, toute fuite de sujets.

Plus rassurant, il déclare: «La publication des sujets sur les réseaux sociaux n’est permise qu’une fois les élèves commenceront à quitter les salles d’examen après avoir consommé la moitié du temps imparti à chaque discipline».

Ajouté à cela, « toute tentative de fuite avant ce temps réglementaire est passible de poursuite, allant jusqu’à l’emprisonnement», met en garde Bakhtaoui, rappelant que «l’introduction en salle d’examen des téléphones est strictement interdite».

Pour ce qui est des mesures sanitaires mises en place, l’invité de la radio a fait savoir que «le même protocole appliqué précédemment est reconduit ». Ce protocole comprend « la distanciation physique, l’empêchement des encombrements à l’entrée et la sortie des centres d’examen et la limite à 20 le nombre des élèves par salle».

Continue Reading
Advertisement
Comments