Connect with us

Politique

Les salariés de l’ENIEM en chômage technique ?

Avatar

Published

on

© DR | ENIEM : l'enseigne est menacée par le chômage technique

Une note signée de la main du PDG de l’Entreprise nationale des industries électroménagères, (ENIEM), Djilali Mouazer, et parvenue à l’agence officielle APS, informe les travailleurs d’un arrêt technique de l’entreprise à partir du 22 février prochain.

« L’employeur et le partenaire social se voient contraints de convenir d’un arrêt technique d’activité à partir du 22 février prochain, et ce, conformément à la convention collective de l’entreprise », déclare le premier responsable de l’ENIEM dans son courrier, suite à une réunion du Conseil de direction et en présence des membres du bureau du Comité de participation, tenue mardi passé.

24 heures après l’annonce de la mise au chômage technique de 2000 employés de Condor Electronics par leur tutelle, le groupe Benhamadi, voilà que l’ENIEM qui active dans le même secteur d’activité fait la même annonce. Cette simultanéité n’est pas fortuite.

L’entreprise en proie à des difficultés financières, n’arrive pas à trouver de soutien auprès des établissements financiers pour débloquer les fonds nécessaires pour assurer l’achat des matières et matériaux nécessaires à la production, principalement les Kits CKD. « Toutes les démarches effectuées par l’entreprise auprès de la Banque extérieur d’Algérie (BEA) et de la tutelle pour débloquer la situation financière de l’entreprise afin d’assurer les approvisionnements nécessaires à la production, demeurent à ce jour sans suite », est-il rapporté.

Surendettée, l’entreprise l’Eniem a vu sa production bloquée le 1er juillet dernier pour non-renouvellement de la licence d’importation des sélections CKD par le ministère de l’Industrie et des Mines. Ce qui avait conduit la direction  à accorder aux employés « un congé annuel par anticipation », vu que la matière première nécessaire à la fabrication des produits du label n’était pas disponible au niveau des ateliers de production.

Des solutions devraient être proposées aux employés, selon la direction de l’entreprise : l’épuisement des reliquats des congés annuels, l’anticipation sur le congé annuel 2019/2020 et, en dernier recours, aller vers un chômage technique.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR