Suivez-nous

Economie

Les prix du pétrole stagnent après plusieurs jours de hausse

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR | l'Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole

Les prix du pétrole ont stagné ce jeudi après plusieurs jours consécutifs de hausse. Ils se maintiennent toutefois au dessus de la barre des 60 dollars qu’il avait franchi pour la première fois depuis plus d’une année.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril perdait 0,60% à Londres par rapport à la clôture de mercredi, à 61,10 dollars, après avoir touché la veille 61,69 dollars, au plus haut depuis le 24 janvier 2020, rapporte l’APS.

Le baril américain de WTI pour le mois de mars perdait au cours de la même période 0,56% à 58,35 dollars, après avoir touché 58,91 dollars mercredi pour la première fois depuis le 17 janvier 2020.

Les deux cours de référence en Europe et aux Etats-Unis ont enregistré plusieurs hausses consécutives ces derniers jours, atteignant des prix pour la première depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

En effet, le Brent a signé mercredi sa neuvième séance consécutive de hausse, le WTI bouclant quant à lui sa huitième.

Les experts du marché pétrolier renvoient cette hausse aux campagnes de vaccination et l’accord de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et ses alliés (OPEP+). Ils restent toutefois sceptiques quant à l’apparition des nouveaux variants du coronavirus.

Lire la suite
Publicité
Commentaires