Suivez-nous

Economie

Les prix du pétrole repartent à la hausse

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Les prix du pétrole ont de nouveau progressé après une légère baisse ces deux derniers jours. Ils ont atteint vendredi soir leur plus haut niveaux en un an et continuent à progresser ce samedi.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a gagné 2.49% par rapport à la clôture de vendredi. Il s’établit à 62.66 dollars.

Le baril américain de WTI a lui progressé durant la même période de 2.11% s’établissant à 59.47 dollars.

Les prix avaient reculé jeudi et vendredi matin, poussés par la crainte des investisseurs de voir les membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) augmenter leur production.

“On a eu une forte hausse des cours tous ces derniers mois, mais maintenant que ces prix ont pris de la hauteur avec un Brent au-dessus de 60 dollars le baril, le sentiment des investisseurs est que cela va encourager davantage de production à venir sur le marché”, ce qui pourrait faire baisser les cours à nouveau, avait estimé jeudi soir l’analyste Andy Lipow. Cependant les cours de pétrole sont repartis à la hausse vendredi soir et ce samedi matin.

Le Sahara Blend algérien à 55 dollars

Le prix du pétrole algérien, établi en fonction des cours du Brent de la mer du Nord, a lui aussi augmenté de 5,09 dollars en janvier dernier, soit une hausse de 10,2% par rapport à décembre, selon les chiffres de l’Opep, publiés dans son dernier rapport mensuel.

En effet, les cours du brut algérien ont atteint 55,08 dollars le baril en janvier 2021, contre 49,99 dollars en décembre 2020.

Le rapport fait aussi savoir que le panier de l’Opep avait atteint en janvier son plus haut niveau depuis mars 2020, en hausse de 5,21 dollars (+10,6%) pour s’établir à une moyenne de 54,38 dollars le baril.

Concernant la production algérienne, l’Opep indique qu’elle a atteint 874.000 barils par jours en janvier 2021, contre 863.000 barils en décembre 2020 (+11.000 barils).

La production moyenne de l’Algérie avait baissé en 2020 pour s’établir à 899.000 barils par jours contre 1,023 million de barils par jour en 2019, d’après la même source.

Avec APS

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR