Suivez-nous

Economie

Les prix du pétrole boostés par le nouvel accord de l’OPEP

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Les membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et leurs alliés (OPEP+) se sont mis d’accord mardi 5 janvier pour limiter leur production afin de soutenir les cours de pétrole face à l’évolution défavorable de la pandémie de coronavirus.

Le volume retiré volontairement du marché par l’alliance Opep+ passera de 7,2 millions de barils par jour (mbj) en janvier à 7,125 mbj en février puis 7,05 mbj en mars, rapporte l’agence de presse Reuters, évoquant un communiqué de l’organisation qui a appelé, à l’issue du premier sommet ministériel de 2021, à “la prudence” face à la crise sanitaire.

D’après Reuters, l’Arabie Saoudite réduira, elle, sa production d’environ un million de barils par jour sur la période février-mars afin de “soutenir notre économie et l’Opep+. Nous sommes les gardiens du marché”, comme déclaré par le ministre saoudien de l’Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman. La décision, conclue au bout de deux jours de négociations, a été qualifiée de “nouveau cadeau du Nouvel An” par son homologue russe Alexandre Novak.

La Russie et le Kazakhstan ont, eux, été autorisés à augmenter leur production d’environ 75.000 bpj en février, puis de 75.000 bpj supplémentaires en mars, rapporte Reuters en citant les dires du ministre Kazakh de l’Énergie.

Les prix du pétrole boostés 

Les prix du pétrole ont été boostés mardi par ce nouvel accord, atteignant des prix pour la première fois depuis dix mois. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a gagné 4,91% soit 2,51 dollars par rapport à la clôture de lundi. Il s’est établi à 53,60 dollars, peu après avoir atteint 53,76 dollars. Un prix que le baril n’a pas atteint depuis le 3 mars 2020.

Le baril américain de WTI pour le mois de février a grimpé de son côté de 4,85% ou 2,31 dollars à 49,93 dollars, après avoir temporairement gagné plus de 5%, atteignant 50,05 dollars. Une première depuis le 26 février passé.

Lire la suite
Publicité
Commentaires