Connect with us

Société

Les préoccupations socioprofessionnelles des enseignants universitaires au cœur d’une rencontre entre le ministre et la FNESRS

Avatar

Published

on

@DR|Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Les préoccupations socioprofessionnelles des enseignants universitaires ont été au cœur d’une rencontre tenue mardi entre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, et la Fédération nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (FNESRS), et ce dans le cadre de la consécration de la culture de dialogue et de concertation avec les partenaires sociaux.

Cette rencontre qui a réuni au siège du ministère, le ministre avec les responsables de la FNESRS représentant les catégories des enseignants chercheurs et le syndicat des chercheurs permanents et le personnel chercheur a porté sur de nombreuses préoccupations socioprofessionnelles à leur tête le partenariat et le dialogue au niveau des établissements universitaires et de recherche, des instances scientifiques et des laboratoires de recherche.

Elle a porté également sur la carrière de l’enseignant universitaire, le chercheur permanent et le personnel de recherche ainsi que les œuvres sociales au profit de l’enseignant universitaire et le dossier de logement.

Au sujet du logement, les responsables de la FNESRS ont mis l’accent sur la situation de l’enseignant universitaire qui souffre dans ce domaine en dépit de la convention conclue entre le MESRS et le ministère de l’Habitat, appelant à l’activation de cette convention et au parachèvement des projets en cours de logement dédiés aux enseignants en sus du dégel des autres projets”.

M. Benziane a fait part de son côté de contacts sur ce dossier, s’engageant à parachever les projets en cours de réalisation en attendant la réalisation d’autres projets”. Il a également réaffirmé la disponibilité du ministère à “consacrer la culture de dialogue et de concertation avec les partenaires sociaux et tous les acteurs du secteur pour soulever les préoccupation et œuvrer à trouver les solutions nécessaires”.

De son côté, le Secrétaire général du ministère, Noureddine Ghouali a affirmé, en marge de la rencontre que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique “a mis en place une feuille de route en coordination avec tous les partenaires sociaux du secteur, en vue de renforcer l’enseignement et l’évaluation à distance, pour tous les niveaux, conformément à la situation sanitaire que connait le pays”.

“Toutes les mesures sanitaires et préventives ont été prises, à travers le travail par brigade jusqu’à la clôture de l’année universitaire 2019/2020, prévue le 30 novembre en tenant compte de la capacité d’accueil de l’établissement universitaire”, a-t-il ajouté, précisant que la prochaine rentrée universitaire est prévue pour le 1 décembre et “tous les établissements universitaires sont prêts à accueillir les nouveaux bacheliers, en définissant une période consacrée à leur accueil, leur orientation et leur inscription”.

Un décret ministériel accordant aux étudiants le droit de choisir entre la présence au sein de l’établissement universitaire ou l’enseignement à distance, a été signé, a indiqué M. Ghouali qui a annoncé d’autres mesures de facilitation des procédures d’évaluation et de passage.

Economie

Ministère de l’Energie: vers la suppression de l’essence super avec plomb

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

L’essence super avec plomb ne sera plus commercialisé au niveau des stations services à partir de l’an 20201 tandis que deux types d’essence seront commercialisés sur le marché, à savoir l’essence normale et super sans plomb, a annoncé lundi le ministère de l’Energie.

Via un communiqué, le ministère a précise que cette décision a été motivée par la “nuisance” de l’essence super avec plomb sur l’environnement.

Ce type de carburant va être supprimée en grande partie ou reformulée avec retrait du plomb pour être transformée en super sans plomb avec un indice d’octane supérieur à 92, ce qui permettra de mettre fin à l’importation d’essence sans plomb”, a indiqué le communiqué rapporté par l’APS.

En outre, le même document informe que deux types d’essence seront commercialisés sur le marché, à savoir l’essence normale et super sans plomb.

“L’essence normale, qui a un indice d’octane entre 86 et 89 est consommée surtout par des véhicules ne nécessitant pas une qualité avec un indice d’octane supérieur. Le marché national peut être approvisionné à 100% par nos raffineries”, a fait savoir le communiqué.

Quant à l’essence super sans plomb avec un indice d’octane 95, le ministère a expliqué que “nous ne produisons pas assez”, mais l’Algérie “a besoin en ce moment d’importer des volumes de compensation”. L’arrêt de son importation sera compensé sur le marché national par le traitement et la reformulation de l’essence super avec plomb, a souligné le ministère de l’Energie.

Continue Reading

Société

Coronavirus en Algérie: 153 nouveaux cas et 3 nouveaux décès

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

153 nouveaux cas de coronavirus et 3 décès supplémentaires ont été signalés sur le territoire national au cours des dernières 24h, selon le dernier bilan du comité scientifique.

Ainsi, le bilan national s’élève à 51067 cas confirmés et 1714 décès depuis l’apparition de la pandémie au pays en février dernier.

Les cas de guérisons ont eux atteint un total de 35860 après le recensement de 104 nouveaux cas de guérison.

En ce qui concerne les patients qui se trouvent en soins intensifs, le comité scientifique indique que leur nombre est de 22.

Continue Reading

Société

Pluies orageuses et rafales de vent sur plusieurs wilayas

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Des pluies orageuses accompagnées de rafales de vent affecteront ce dimanche des wilayas du Centre et de l’Est du pays, indique l’office national de la météorologie (ONM).

Selon l’ONM, les wilayas concernées sont: Béjaia, Skikda, Annaba, jijel, Sétif, Tizi-Ouzou et Boumerdès. Les pluies commenceront à s’abattre à partir de 9h et se poursuivront jusqu’à 15h.

Par ailleurs, la même source informe que des rafales de vent dépassant les 60km/H affecteront les wilayas de Mila, Alger, Sétif, El-Tarf et Constantine, et ce, à partir de midi jusqu’à 18h.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR