Suivez-nous

Politique

Les médias étrangers indésirables aux manifestations

Alors que des dizaines de médias étrangers sont actuellement en Algérie pour assurer la couverture médiatique de tout ce qui se passe autour de l’élection présidentielle prévue pour demain 12 décembre, les médias étrangers sont interdits aux manifestations.

Kenza Ait Bachir

Publié

le

Régie d'une chaine de télévision
© DR | Régie d'une chaine de télévision

C’est en tous cas ce que plusieurs délégations de presse nous ont confié. “Au départ, nous avons réussi à travailler, mais depuis hier, 10 décembre, les services de sécurité nous ont invité à quitter les manifestations” nous confient plusieurs délégations qui ont souhaité garder l’anonymat.

Selon les mêmes sources, “le motif de notre présence est la mention : élection présidentielle du 12/12/2019, sur l’accréditation”. Aujourd’hui aussi, aucun média étranger venu spécialement pour la couverture de l’élection présidentielle n’a été autorisé à couvrir la manifestation.

Mais la question qui se pose est est-ce que l’élection présidentielle consiste juste en la mise de l’enveloppe dans l’urne ? Évidement que non ! Toutes les manifestations qui se déroulent actuellement sont liées à la présidentielle.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR