Connect with us

Politique

Les manifestations nocturnes s’intensifient dans plusieurs wilayas

Alors que les candidats accélèrent la cadence afin d’animer le maximum de meetings avant la date limite de la in de la campagne électorale, le 09 décembre, de l’autre côté les manifestations nocturnes s’intensifient côté dans plusieurs wilayas pour ce 03 décembre.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© INTERLIGNES MEDIA | Manifestation nocturne à Alger (archive)
© INTERLIGNES MEDIA | Manifestation nocturne à Alger (archive)

Biskra, Boumerdes, Sétif, constantine, Biskra, Oran …, les manifestants sont sortis en milliers dans les différentes wilayas du pays demandant “l’annulation de l’élection présidentielle”, prévue pour le 12 décembre prochain.

Les manifestants lancent aussi un appel à toute la population à adhérer à la grève générale, annoncée à partir du 8 décembre prochain jusqu’à l’élection présidentielle.

Malgré les dizaines d’arrestations opérées chaque jour dans les différentes régions du pays, les manifestants défient la menace de l’emprisonnement, comme fut le cas pour les manifestants de Tlemcen condamnés à des peines de prison ferme.

Les 5 candidats à l’élection n’arrivent pas à faire campagne. Ils trouvent à chaque fois des difficultés pour animer leurs meetings dans les wilayas à cause des manifestants qui les empêchent de tenir leurs rencontres. Pour rappel, les candidats ont parfois animé des meetings dans des salles vides, parfois devant leurs staffs de campagne et parfois l’entrée aux salles est sur présentation d’invitation.

Même la presse n’a pas été épargnée par cette “mascarade”. À Oran, deux journalistes de Liberté et du Soir d’Algérie ont été “poussés” à la porte pendant le meeting de Mihoubi.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR