Connect with us

Politique

Les maires de Tizi ouzou dénoncent les “restrictions budgétaires”

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Coordination des maires de Tizi Ouzou

La Coordination des présidents des assemblées populaires des communes de la wilaya de Tizi- Ouzou, réunie en Assemblée Générale ordinaire les 08 et 09 janvier 2020 à l’hémicycle de l’APW, dénonce les restrictions budgétaires allouées aux communes de leur wilaya, considérant cette “coupe de représailles du pouvoir” à cette région.

Effectivement les restrictions budgétaires drastiques allouées à nos communes quant à l’exercice 2020 ne font que confirmer ce constat, car un dérisoire montant de 15.000.000 DA par commune en P.C.D ne pourrait répondre aux besoins urgents d’un seul village, eu égard à la situation du sous développement délibéré que vit notre région depuis des lustres“, dénoncent-ils.

Et d’ajouter que ces ” communes demeurent exclues des subventions d’équipement du C.S.G.C.L (ex F.C.C.L) contrairement aux communes d’autres wilayas qui sont dotées de sommes faramineuses dans ce registre, ajoutant à cela les différents blocages et lenteurs administratives“, soulignent-ils.


Par conséquent, la Coordination des Présidents des APC de la Wilaya de TIZI Ouzou “ dénonce énergiquement ces pratiques mesquines et réitère sa détermination a continuer le combat jusqu’à l’avènement d’un véritable Etat de droit, tiré de la légitimité populaire au services de toutes les Algériennes et de tous les Algériens sans distinction aucune“.

les maires ont décidé d’organiser un sit- in qui aura lieu le mardi 14 janvier 2020 à 10 Heures dans l’enceinte de la cité administrative de la wilaya pour, aussi, “exiger une répartition équitable et transparente des dotations budgétaire pour toutes les communes à travers le territoire National, condamner les blocages et les lenteurs administratives, entravant l’acte de gestion et imposer le respect du statut et de la fonction de l’élu local“, conclut le document.

 

Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Caton l'ancien

    9 janvier 2020 at 21:38

    C’était les objectifs de la loi de finances 2020 signée illégalement par l’illégitime lavette-mauviette qui a fui immédiatement par la suite.
    Les manifs doivent dénoncer cette loi qui pique dans les poches vides et encourage la rapine et le vol à grande échelle, si ce n’était pas un tel objectif le président désigné par la pègre militaire aurait, dès son “intronisation”, annoncé un changement de monnaie pour mettre au jour les 50% du commerce illégal, illicite et clandestin; mais non ça va appauvrir les “résidents” du Clubs des ruPins et leurs acolytes les malfrats, escrocs et voyous de tout bord !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Documentaires sur le Hirak : le ministère français des Affaires Etrangères s’exprime

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La Porte-parole du ministère français des Affaires Etrangères a réagi jeudi à la décision de l’Algérie de rappeler “immédiatement” son ambassadeur en France après la diffusion de programmes, par des chaînes de télévision publiques françaises, jugés comme “des attaques contre le peuple Algérien et ses institutions”.

“L’ensemble des médias jouissent d’une complète indépendance rédactionnelle qui est protégée par la loi en France“, a soutenu jeudi la porte-parole du ministère français des affaires étrangères, Agnès von der Mühll, lors de son point de presse quotidien.

“Dans le cadre des relations profondes et anciennes qui existent entre nos deux pays, et auxquelles nous attachons la plus grande importance, la France respecte pleinement la souveraineté de l’Algérie. Nous entendons, sur cette base, continuer à travailler à l’approfondissement de la relation bilatérale”, a-t-elle ajouté sans pour autant commenté sur le rappel “immédiat”de l’ambassadeur algérien à Paris.

Pour rappel, l’Algérie a décidé mercredi de rappeler “immédiatement” pour consultations son ambassadeur en France, suite “au caractère récurrent de programmes” diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises qui sont des “attaques contre le peuple Algérien et ses institutions, dont l’Armée nationale populaire”, indique mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères, comme indiqué dans un communiqué du ministère algérien des Affaires Etrangères.

“Le caractère récurrent de programmes diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises, dont les derniers en date sur France 5 et la Chaîne Parlementaire, le 26 mai 2020, en apparence spontanés et sous le prétexte de la liberté d’expression, sont en fait des attaques contre le peuple algérien et ses institutions” dont l’armée, “digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN)”, affirme le communiqué.

Le document fait allusion aux deux films documentaires, “Algérie Mon Amour” et “Algérie: Les Promesses de l’Aube”, diffusés mardi soir respectivement sur la chaîne du service public France 5 et La Chaîne Parlementaire (LCP).




Continue Reading

Politique

Coronavirus : le confinement partiel prolongé jusqu’au 13 juin

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Confinement partiel étendu à 4 autres wilayas

Le dispositif de confinement partiel a été reconduit de 15 jours supplémentaires soit jusqu’au 13 juin à l’exception des wilayas de Saïda, Tindouf, Illizi et Tamanrasset où la mesure de confinement a été levée, indique ce jeudi un communiqué des services du Premier ministre.

La décision de lever totalement le confinement dans ces quatre wilayas est motivée par “les résultats favorables enregistrés”, souligne le communiqué.

Par ailleurs, “l’application d’un confinement partiel à domicile, de 17 heures jusqu’au lendemain à 7 heures du matin, applicable aux wilayas de Batna, Béjaia, Blida, Tlemcen, Tiaret, Tizi-Ouzou, Alger, Sétif, Sidi Bellabes, Constantine, Annaba, Médéa, Oran, Bordj Bou Arreridj, Tipaza et Ain Defla et ce, pour une période de quinze (15) jours, applicable à compter du samedi 30 mai jusqu’au samedi 13 Juin 2020”, annonce la même source.

Il a été également décidé de “la prorogation, pour le reste des wilayas, du confinement partiel à domicile de 19h00 jusqu’au lendemain à 7h00 du matin pour une période de quinze (15) jours, applicable à compter du samedi 30 mai jusqu’au samedi 13 juin.



Continue Reading

Politique

Karim Tabbou “privé” de téléphoner à sa famille : la Cour de Tipaza s’explique

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Karim Tabbou

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 28 mai, la Cour de Tipaza a apporté des explications concernant la “privation” du détenu Karim Tabbou d’effectuer des appels téléphoniques.

Dans son document, la Cour de Tipaza confirme que Karim Tabbou a “introduit une demande pour effectuer un appel téléphonique avec des membres de sa famille ».

“Après avoir étudié sa demande, les autorités judiciaires compétentes l’ont accepté et ont autorisé l’intéressé à contacter sa famille”, poursuit le communiqué.

Cependant “en informant Karim Tabbou de son approbation et en l’invitant à utiliser le téléphone, il a retiré sa demande, refusant de téléphoner avant de consulter ses avocats”, conclut le même document.

Pour rappel, le collectif de la défense du militant Karim Tabbou a informé le 26 mai que leur client a été “privé” d’appeler sa famille affirmant que celui-ci a demandé à effectuer un appel téléphonique trois fois de suite à savoir le 04 et 10 avril et le 06 mai, mais selon le collectif, ces trois demandes n’ont reçu aucune réponse.



Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR