Connect with us

Politique

Les impôts lui sortent une ardoise de 10 millions de dinars : Le RCD dénonce un acharnement

Avatar

Published

on

Pas de changement du nom du RCD. Le parti gardera son sigle, au moins, pour les cinq prochaines années. La proposition, faite par la commission des statuts de rebaptiser le parti au nom de « Les Progressistes », n’a pas fait l’unanimité au sein des congressistes et elle a été retirée. Le congrès, dont les travaux se poursuivent | rcd ne changera pas de nom
© DR | RCD : Mohcine Belabbas élu pour un deuxième mandat

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) dénonce l’acharnement dont il fait l’objet de la part des autorités. Le RCD a été destinataire d’une missive de la direction des impôts de la wilaya d’Alger le sommant de s’acquitter de la somme de dix millions neuf cent quarante-cinq mille dinars soit plus d’un milliard de centimes, indique un communiqué du parti, rendu public ce 27 février.

Aujourd’hui le 27 février 2020, le parti a été destinataire d’une correspondance émanant de la recette des impôts de la wilaya d’Alger (document joint) sommant le RCD de s’acquitter, sous huitaine, de la somme de “, écrit le communiqué.

Dans la même missive, notre siège est désormais classé comme un local à usage commercial. S’agit-il de la poursuite de la compagne orchestrée par la police politique contre le RCD ou bien pour nous faire payer le fait d’avoir permis au PAD d’y organiser, à trois reprises, ses activités publiques devant le refus injustifié du ministère de l’intérieur?”, s’interroge le RCD.

Une chose est sûre, rien ne semble être un obstacle pour le pouvoir de fait, y compris la loi pour nous faire payer notre autonomie et notre implication aux cotés des populations pour mettre fin à un régime qui est dans les faits condamné par ses propres pratiques. Il faudra faire bien plus que cela pour pouvoir soumettre le RCD“, conclut le communiqué.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR