Suivez-nous

Economie

Les exportations gazières de l’Algérie ont “nettement progressé”

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Siège Sonatrach Alger

Les exportations gazières de l’Algérie ont “nettement progressé” au premier trimestre de 2021, a indiqué la compagnie nationale ce mardi dans un communiqué repris par l’APS. D’après la même source, les exportations gazières ont atteint d’autres marchés en Méditerranée et en Asie.

“En dépit d’un contexte particulier lié à la prolongation de la pandémie de Covid-19, l’Algérie a enregistré un bond appréciable de ses exportations gazières durant le premier trimestre 2021 grâce à une hausse de la production, combinée au renforcement de la demande de ses clients”, indique le communiqué de Sonatrach.

Selon le bilan de Sonatrach, l’Algérie a également consolidé sa position de deuxième fournisseur de gaz de l’Italie avec des parts de marché à 35% contre 16% durant le premier trimestre de 2020.

En effet, d’après la compagnie nationale, l’Italie a constitué, durant les derniers mois, la première destination des exportations algériennes de gaz avec un volume total de 6,4 milliards de mètres cubes (m3), soit une progression de 109% par rapport à 2020.

Après l’Italie, poursuit la même source, vient la péninsule ibérique (Espagne et Portugal). L’Algérie leur a exporté au premier trimestre de 2021 4,3 milliards de m3, soit une progression de 122% par rapport à la même période de 2020. Ces chiffres représentent une part de marché de plus de 47% contre seulement 21% durant le premier trimestre 2020.

“Avec cette performance, l’Algérie maintient sa position de premier fournisseur de gaz sur ce marché stratégique”, s’est réjouit Sonatrach.

Les exportations ont atteint d’autres marchés

D’après la compagnie nationale, Sonatrach, en plus des clients habituels, les exportations gazières de l’Algérie ont atteint d’autres marchés notamment en Méditerranée mais aussi des pays asiatiques comme la Chine et le Bangladesh.

“Ces réalisations ont été confirmées par des sources spécialisées mettant en avant l’augmentation de l’offre à partir de l’Algérie qui a permis de satisfaire une demande gazière européenne très soutenue”, souligne le communiqué.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR