Connect with us

En continu

Les étudiants font entendre leur voix pour la neuvième fois

Avatar

Published

on

Des milliers d’étudiants ont investi, comme chaque mardi, la rue de la Capitale pour exiger le départ du pouvoir en place qui ne cesse de manœuvrer et jouer toutes ses cartes pour subsister. La situation ne semble pas avoir évolué même après la démission de Bouteflika. Le combat se durcit et les Algériens doivent faire preuve de patience et surtout de vigilance face aux manœuvres “florentines” d’un régime “impudent”.

 

Tôt le matin, des milliers d’étudiants venus en masse pour manifester contre le système politique, se sont rassemblés à la place Grande Poste. Tout se déroule dans le calme. Les forces de l’ordre se font discrets. Les manifestants scandent les slogans anti-pouvoir. “Viva l’Algérie, Yetnahaw ga3” en réclamant également l’indépendance de la justice et l’instauration d’un Etat de droit.

“Les étudiants sont conscients de tout ce qui se trame contre l’Algérie. Nous réclamons le départ de tous les symboles du régime honni”, crie les étudiants.

D’autres manifestations des étudiants se déroulent dans plusieurs wilayas. A Bouira, Constantine, Béjaia et Tizi Ouzou, des milliers de voix se lèvent pour réclamer le départ de tous ceux qui ont ruiné le pays. Le pouvoir doit comprendre que le peuple algérien est infatigable face à toutes ces combines qui visent à entamer l’ardeur du Hirak. Le pouvoir manœuvre, le peuple résiste.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR