Connect with us

Accueil

 Les avocats « rejoignent le peuple » et dénoncent la violation des libertés

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Plusieurs dizaines d’avocats ont organisé, aujourd’hui 25 février, un rassemblement devant le tribunal Abane Ramdane à Alger. Ils demandent le respect des lois et la Constitution et dénoncent le 5ème mandat du chef de l’Etat.

Plusieurs dizaines d’avocats ont organisé, aujourd’hui 25 février, un rassemblement devant le tribunal Abane Ramdane à Alger. Ils demandent le respect des lois et la Constitution et dénoncent le 5ème mandat du chef de l’Etat.

 

« Cette initiative a été prise hier soir après la manifestation organisée par le mouvement Mouwatana à Alger », nous confie Yacine Gazem, un des avocats qui ont pris part à cette manifestation. Ce dernier explique que « le comportement des agents de la police hier vis-à-vis des citoyens qui sont venus manifester pacifiquement était irresponsable ».

Les avocats se sont d’abord rassemblés à l’intérieur du tribunal. Ils ont scandé des slogans hostiles au système en place « qui instrumentalise les lois de la république contre le peuple qui a été réprimé hier durant la manifestation organisée par le mouvement Mouwatana”.

Les hommes et femmes en robes noires rappellent que la liberté d’expression et d’opinion est garantie par la constitution, raison pour laquelle ils ont scandé : « Les avocats demandent le respect de la constitution ».  Ils ont notamment dénoncé un éventuel 5e mandat de l’actuel président de la république Abdelaziz Bouteflika.

« Non aux présentations nocturnes des manifestants devant les juges », clament aussi les manifestants. Les avocats sont, par la suite, sortis à l’extérieur du tribunal. Ils voulaient manifester dans la rue devant le tribunal, mais le dispositif sécuritaire mis en place a réussi à les contenir sur le trottoir adjacent.

Ils ont brandi plusieurs pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « la défense est avec le citoyen », « le respect de la constitution est un devoir » et « les avocats demandent le respect des lois ».

Des députés et sénateurs du FFS ont rejoint la manifestation au moment où les avocats sont rentrés dans le tribunal. Les élus FFS ont exprimé leur soutien aux avocats.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR