Connect with us

Politique

Les avocats ne décolèrent pas : « Zeghmati Dégage ! »

Melissa NAIT ALI

Published

on

Plusieurs dizaines d’avocats ont organisé, aujourd’hui 25 février, un rassemblement devant le tribunal Abane Ramdane à Alger. Ils demandent le respect des lois et la Constitution et dénoncent le 5ème mandat du chef de l’Etat.


Les avocats ne décolèrent pas. Après l’incident qui s’est produit jeudi dernier à la Cour d’Alger où le bâtonnier, Abdelmadjid Silini a été victime d’un malaise suite à une échange vif avec le juge en charge du dossier Mourad Oulmi, les robes noires sont revenues à la charge, aujourd’hui, pour dénoncer « la justice des ordres » et réclamer le départ du ministre, Belkacem Zeghmati, ministre de la justice.

« Barakat, Barakat men 3adalat Eta3limat (la justice des ordres doit cesser) » et Zeghmati dégage ! », scandent des avocats rassemblés, ce matin, à l’intérieur de la Cour d’Alger. Les protestataires exigent l’instauration d’une justice réellement indépendante.

Le conseil du bâtonnat, rappelons-le, a ténu, hier vendredi, une session extraordinaire pour réagir à « l’humiliation » de Me Abdelmadjid Silini. Une série de décisions ont été prises, dont le boycott des audiences au niveau de la Cour d’Alger et de toutes les structures affiliées pour une durée d’une semaine à partir du 27 septembre en cours.

Les avocats sont également invités à tenir, demain dimanche, à un rassemblement au niveau de la Cour d’Alger. Le conseil du bâtonnat décide aussi d’envoyer une lettre de protestation au président de la 1ère chambre criminelle de la Cour.

Pour rappel, le collectif de défense du patron du groupe Sovac, Mourad Oulmi, dont Abdelmadjid Silini avait demandé le report du procès en appel de leur client pour ce Samedi. Le juge avait refusé en affirmant que le « service technique chargé de gérer la visioconférence sera au repos hebdomadaire ».

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR