Connect with us

En continu

Les autorités interdisent une conférence de Me Bouchachi à Oran

Avatar

Published

on

Une conférence que devait animé l’avocat Mustapha Bouchachi, le 27 avril à Oran, a été interdite par les autorités, a annoncé la ligue algériennes pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

 

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, LADDH indique que “la branche oranaise des droits de l’homme, après avoir consulté ses membres dans les deux semaines, a décidé d’inviter son ancien président, l’avocat Mustafa Bouchashi, à organiser une conférence suivie d’un débat sur des questions liées au mouvement populaire et à la période de transition”.

“Après avoir obtenu l’accord de principe de la direction de la salle qui devait abriter la conférence, nous avons introduit une demande auprès de la wilaya pour obtenir l’autorisation d’organiser la conférence. Nous avons reçu, ce vendredi à 19H45, un coup de téléphone de la Wilaya nous informant que le ministère de l’Intérieur a refusé d’autoriser la rencontre », développe le communiqué.

De ce fait, La LADDH condamne fermement “cette décision du gouvernement de Noureddine Bedoui, rejeté par la population, en passant à l’as le rôle de la société civile dans l’exercice de son droit de réunion au moment où les autorités ont annoncé l’ouverture des débats et les levées de restrictions sur les rassemblements des associations. Cela explique le maintien de la bande dans les appareils du pouvoir”, indique les auteurs du communiqué, ajoutant que la ligue a décidé de maintenir la conférence malgré cette interdiction et appelle à un rassemblement devant le siège de la wilaya la semaine prochaine.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR