Connect with us

Politique

Les autorités exigent une autorisation : interdiction de la conférence de presse de la société civile

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR |Une conférence de presse de la société civile interdite faute d’autorisation de la wilaya d’Alger


La conférence de presse des initiateurs de la rencontre nationale de la société civile et des acteurs du Hirak, devant se tenir ce matin à l’hôtel d’El Biar sur les hauteurs d’Alger, a été interdite.


Les organisateurs, ayant eu l’accord des responsables de l’hôtel, ont été surpris, en arrivant sur les lieux, par la présence d’éléments des services de sécurité qui leur ont exigé une autorisation préalable de l’administration.


Malgré leur insistance, en expliquant que la loi ne les oblige pas à avoir une autorisation, les services de sécurité n’ont rien voulu entendre. « Nous avons le regret d’annoncer que nous venons d’être empêcher de tenir notre conférence de presse. C’est désolant de constater que ce genre de pratique persiste après une année du hirak. Notre rencontre devait se tenir dans un lieu fermé et l’article 14 de la loi relative aux manifestations et réunion publique n’exige pas une autorisation », explique les organisateurs.


Face à cette situation, ils ont décidé de tenir leur conférence, vers 14h00, au siège de SOS disparus.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR