Connect with us

Accueil

Législatives en France: Emmanuel Macron sans majorité à l’Assemblée  

Published

on

Pas de majorité parlementaire pour Emmanuel Macron. Le président français n’a pas réussi à avoir 289 sièges sur les 577 que compte l’Assemblée nationale à l’issue du deuxième tour des élections législatives tenu dimanche.

Arrivé en tête des résultats préliminaires avec 245 sièges, Ensemble, la coalition autour de Macron devra vite chercher les soutiens nécessaires pour former cette fameuse majorité. Une mission pas tout à fait facile du fait qu’au Palais-Bourbon désormais, il y a plus d’opposition que de soutiens. En effet, la NUPES (Nouvelle union populaire écologique et sociale) autour de Jean-Luc Mélenchon, arrive derrière Ensemble avec 133 sièges et devient deuxième force politique de l’Assemblée.

Pour sa part, le Rassemblement national de Marine Le Pen réalise de son côté une percée historique, en obtenant 89 sièges dans l’hémicycle, alors qu’en 2017, il n’avait obtenu que 5 sièges. Il devance ainsi Les Républicains (LR), l’UDI et les divers droite qui obtient 64 sièges.

Cette situation pas confortable pour le Président Emmanuel Macron, élu en avril dernier pour un second mandat à la tête du pays, est inédite et risque de poser un problème de gouvernabilité. Elle «constitue un risque pour notre pays», a estimé la cheffe du gouvernement, Élisabeth Borne. «Nous travaillerons dès demain à construire une majorité d’action, il n’y a pas d’alternative», a-t-elle ajouté.

Confrontée à Emmanuel Macron lors du 2e tour de la présidentielle, Marine Le Pen a estimé, à l’issue des résultats, avoir réussi le pari de «faire d’Emmanuel Macron un président minoritaire». «Le peuple a décidé d’envoyer un très puissant groupe parlementaire à l’Assemblée qui devient un peu plus nationale», s’est félicitée Le Pen, réélue dans sa circonscription du Pas-de-Calais.

Pour Jean-Luc Mélenchon qui dirige la NUPES, c’est une «situation totalement inattendue et inouïe». «La déroute du parti présidentiel est totale et aucune majorité ne se présente», estime-t-il, avant de considérer: « Nous avons réussi l’objectif politique que nous nous étions donné» par le recul du camp d’Emmanuel Macron à l’Assemblée nationale.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR