Connect with us

Société

Le syndicat des magistrats menace : Nouvelle tension à l’horizon dans le secteur de la justice

Une nouvelle tempête se profile à l’horizon dans le secteur de la justice. Quelques semaines après avoir enterré la hache de guerre suite à la conclusion d’un accord global pour la satisfaction des revendications des magistrats, le conflit opposant le ministre en charge du secteur et le SNM (syndicat national des magistrats) refait surface.

Melissa NAIT ALI

Published

on

Les magistrats en grève illimitée
© DR | Les magistrats menacent de recourir à la grève

Le communiqué du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), qui a rendu publiques ses conclusions concernant le mouvement dans le corps des magistrats, suscite la colère du SNM. Ce dernier monte au créneau et accuse Belkacem Zeghmati d’avoir failli à son engagement. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le syndicat menace de recourir à une action de protestation plus radicale que la grève observée durant le mois d’octobre dernier.

Selon le document, le syndicat dénonce le maintien du mouvement décidé par Zeghmati qui cible, selon la même source, le bureau national du SNM qui « dispose, pour la première fois, d’une légitimité sans faille ». Le bureau exécutif du SNM qui s’est réuni aujourd’hui pour, selon le communiqué, examiner les résultats de la deuxième session du Conseil supérieur de la magistrature, dénonce ce qu’il qualifie de « politique du fait accompli » de la part du ministre, en lui rappelant ses promesses devant les parties qui ont assuré la médiation lors du précédent conflit. En menaçant de mener des actions « plus dures dans les prochains jours », le syndicat met en garde et prévient « Tout retard dans les réponses aux autres recours aura des conséquences catastrophiques ».

Société

Mostaganem: Réaménagement des horaires du confinement pour l’ensemble des communes

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Les horaires du confinement partiel à domicile ont été réaménagés dans l’ensemble des communes de la wilaya de Mostaganem pour une durée de 15 jours, annonce mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

A compter de jeudi 13 août , le confinement partiel à domicile sera applicable de 23h00 au lendemain 06h00 , informe le communiqué.

Ce confinement partiel impliquera pour la wilaya un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales, économiques et sociales y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures, précise le document.

Cette décision intervient en “application des dispositions du décret exécutif 20-168 du 29 juin 2020 portant prorogation du confinement partiel à domicile et renforcement du dispositif de lutte contre l’expansion de la Covid-19, notamment son article 3 obligeant Mesdames et Messieurs les Walis, lorsque la situation sanitaire l’exige, de procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination”, ajoute le même document.

Continue Reading

Société

Tébessa: Réaménagement des horaires du confinement dans 6 communes

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Les autorités locales ont décidé de réaménager les horaires du confinement partiel à domicile dans six communes de la wilaya de Tébéssa pour une durée de 14 jours, annonce mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

A compter de jeudi 13 août , le confinement partiel à domicile sera applicable de 20h00 au lendemain 05h00 pour les communes de Cheria, El-Ogla, Bir El-Ater, Ouenza et El-Aouinet, informe le communiqué.

Ce confinement partiel impliquera pour les communes suscitées un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales, économiques et sociales y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures, précise le communiqué.

Cette décision intervient en “application des dispositions du décret exécutif 20-168 du 29 juin 2020 portant prorogation du confinement partiel à domicile et renforcement du dispositif de lutte contre l’expansion de la Covid-19, notamment son article 3 obligeant Mesdames et Messieurs les Walis, lorsque la situation sanitaire l’exige, de procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination”, ajoute le même document.

Continue Reading

Société

Tribunal militaire : Ghali Belkcir, Guermit Bonouira et Darouiche Hicham poursuivis pour haute trahison

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR |
© DR | Tribunal militaire de Blida


L’ancien commandant de la gendarmerie Nationale, Ghali Belkcir et l’ex-secrétaire particulier de Gaid Salah, Guermit Bonouira ainsi que le commandant Darouiche Hichem sont officiellement poursuivi pour “haute trahison”.


Conformément aux dispositions de l’article 11, alinéa 3 du code de procédures pénales, monsieur le Directeur de la Justice Militaire au Ministère de la Défense Nationale informe l’opinion publique des poursuites judiciaires engagées par le parquet militaire de Blida pour le chef d’accusation de haute trahison (possession d’informations et de documents secrets pour les remettre à des agents d’un pays étranger), à l’encontre de l’Adjudant-chef à la retraite BOUNOUIRA Guermit, du Commandant DAROUICHE Hichem, et du Général à la retraite BELKSIR Ghali, conformément à l’article 63, alinéa 2 du Code Pénal“, annonce le MDN dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Selon la même source, le juge d’instruction militaire de Blida a mis en détention provisoire les deux accusés BOUNOUIRA Guermit et DAROUICHE Hichem en vertu d’un mandat de dépôt à l’établissement pénitentiaire militaire de Blida. Le même juge, lit-on dans le communiqué, a émis un mandat d’arrêt à l’encontre de l’accusé BELKSIR Ghali.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR