Suivez-nous

Politique

Le siège du SNAPAP à Alger fermé : Le syndicat crie au déni de droit

Rappelant la fermeture administrative de son local de Dar El Beida à Alger, en 2012, le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP) se voit menacé par la fermeture d’un autre siège.

Avatar

Publié

le

© DR | Logo du SNAPAP
© DR | Logo du SNAPAP

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Syndicat dénonce le déni de droit qui touche un de ses locaux suite à la décision prise par le wali d’Alger. « Le SNAPAP dénonce la fermeture et la mise sous scellés de son siège sis à Bab Ezzouar sous couvert de tapage par décision émanant du Wali d’Alger en date du 03-12-2019 », est-il rapporté.

Une semaine auparavant, une première décision de fermeture de ce local avait été  décidée « Il y avait déjà une décision prise le 27-11-2019 qui portait fermeture dudit siège » pour des « activités non autorisées », lit-on sur le document du syndicat qui assume ses activités « c’est à dire des réunions alors que cela se déroulait dans un local privé », précise l’organisation syndicale.

Cette fois-ci, la décision comporte « un autre motif qui est le soi-disant bruit créé », est-il indiqué. Le SNAPAP réfute ce motif et se déclare ciblé à cause de ses positions vis-à-vis des événements que traverse le pays « Cela dans une vaine tentative pour faire croire que ce qui a gêné n’est pas tant notre activité de syndicat autonome qui s’est inscrite depuis le début dans le cadre du HIRAK aux cotés du peuple Algérien mais le supposé bruit qui n’a jamais existé »

L’organisation syndicale présidée par Rachid Malaoui « dénonce ce énième déni du droit et ce recours à l’arbitraire pour faire taire les voix qui dérangent », en conclusion.

Politique

L’Algérie rejette toute ingérence étrangère en Libye et appelle au respect de la souveraineté du pays

Avatar

Publié

le

Animant une conférence de presse, ce jeudi à l’issue de la réunion des ministres des affaires étrangères des pays voisin de la Libye, le chef de la diplomatie algérienne Sabri Boukadoum a réaffirmé avec force l’attachement de l’Algérie à la nécessité d’encourager les parties libyennes à régler pacifiquement leur crise, mettant en avant le rejet de l’Algérie de toute ingérence étrangère dans ce pays.

“Les Libyens sont capables de dépasser leurs différends par la voie du dialogue et de la réconciliation nationale et de parvenir à un règlement politique à même de sortir le pays de sa crise”, a estimé le chef de la diplomatie algérienne avant d’ajouter qu’il faut «respecter la souveraineté de la Libye, une et unifiée, en tant qu’Etat», a-t-il ajouté.

Sabri Boukadoum, a souligné par ailleurs que cette réunion ne venait pas en concurrence avec d’autres potentielles initiatives révélant que le ministre allemand des affaires étrangères, Heiko Maas en visite à Alger, a participé au conclave pour y faire part, notamment, des principales recommandations de la conférence internationale sur la Libye, tenue à  Berlin dimanche passé.

Lire la suite

Politique

Aéroport d’Alger : La panne d’internet rétablie et le trafic reprend

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Terminal Ouest de l'Aéroport d'Alger
© DR | Terminal Ouest de l'Aéroport d'Alger

Le système d’enregistrement des passagers au niveau de l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger a connu mercredi une perturbation momentanée due à une panne de connexion au réseau d’Internet avant d’être rétablie par les services concernés, a-t-on appris auprès d’Air Algérie.

Cette perturbation, enregistrée de 12h30 jusqu’à 18h44, a affecté l’ensemble des compagnies aériennes opérant dans le ciel algérien, obligeant les services d’embarquement de recourir à l’enregistrement manuel des voyageurs, a précisé notre source.  

La compagnie nationale Air Algérie qui a annoncé instantanément sur sa page Facebook l’arrêt de système de connexion Internet à l’aéroport d’Alger a précisé dans un communiqué que cette perturbation ayant touché le réseau international a été rétablie par les services techniques concernés.

Avec APS

Lire la suite

Politique

Le ministre allemand des Affaires étrangères ce jeudi à Alger

Avatar

Publié

le

© DR | Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, effectuera ce jeudi une visite de travail en Algérie, indique mercredi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué rapporté par l’agence officielle.

Les entretiens qu’aura M. Heiko Maas avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum “porteront notamment sur la coopération dans ses différents volets, ainsi que sur les voies et moyens à même de donner une nouvelle dynamique aux échanges économiques et aux investissements entre les deux pays”, précise la même source.

“Ce déplacement permettra également un large échange de vues sur les grandes questions régionales et internationales, notamment la situation en Libye et au Sahel”, ajoute le communiqué.

Lire la suite

Tendances