Connect with us

Monde

Le Royaume-Uni repousse de deux mois l’application provisoire de l’accord post-Brexit

Feriel Bouaziz

Published

on

Le Royaume-Uni a accepté ce mardi 23 février de repousser de deux mois, soit jusqu’au 30 avril prochain, l’application provisoire de l’accord commercial post-Brexit, dans le but d’accorder le temps nécessaire au parlement européen de l’approuver, selon le porte-parole du gouvernement britannique.

Aujourd’hui, nous avons convenu de prolonger jusqu’au 30 avril le délai imparti à l’UE pour ratifier l’accord“, a déclaré la même source.

Notons, que l’application provisoire de l’accord de séparation, entré en vigueur le 1er janvier, devait en principe s’achever le 28 février. Une courte échéance pour le Parlement qui avait rapidement prévenu qu’il lui faudrait d’avantage de temps afin d’analyser, revoir et approuver le document de 1.250 pages.

Le porte-parole du gouvernement britannique regrette toutefois que,”l’UE n’ait pas achevé ses procédures internes dans les délais convenus, compte tenu de l’incertitude que cela crée pour les entreprises et les citoyens des deux parties”. Néanmoins, “nous attendons de l’UE qu’elle respecte le nouveau calendrier“, insiste-t-il.

Faut-il noter, que l’examen exhaustif du texte de 1.250 pages par le Parlement européen a commencé à la mi-janvier. Les eurodéputés espèrent le voter avant la date butoir, c’est à dire au cours du mois de mars.

Pour rappel, l’Union européenne et le Royaume-Uni se sont donné comme mot d’ordre de trouver un accord post-Brexit le 24 décembre dernier. Les deux camps ont donc esquivé de peu un éventuel “no deal” “potentiellement dévastateur”.

À titre d’information, l’accord de libre-échange concernera entres autres, l’aviation, la pêche, le transport routier, la sécurité sociale, et la coopération sanitaire et garantira également “des échanges sans droits de douane ni quotas“.

Avec AFP

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR