Connect with us

Politique

Le retour à la normale entre l’Algérie et la France « conditionné à un traitement d’égal à égal »

Published

on

© DR | Drapeaux algérien et français

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est exprimé hier sur les relations algéro-françaises, perturbées dernièrement. Pour le chef de l’État, « le retour à la normal des relations algéro-françaises ne se fera que sur la base d’un traitement d’égal à égal ».

Lors d’un entretien périodique avec les représentants des médias nationaux tenu hier vendredi 26 novembre, Abdelmadjid Tebboune a affirmé que« le retour à la normale des relations algéro-françaises est inéluctable, mais à des conditions. L’autre partie doit comprendre que le traitement d’égal à égal n’est nullement une provocation, mais plutôt un garant de la souveraineté d’un pays ».

Le chef de l’État a assuré que « l’Algérie ne tolérera aucun diktat » soulignant que « l’établissement de relations avec la France ne sera pas synonyme de placement sous sa tutelle ».

Pour rappel, les tensions entre les deux pays se sont multipliées en octobre dernier lorsque le président Macron a accusé le système algérien d’être« politico-militaire » et d’entretenir une « rente mémorielle ». 

En sus, le chef d’Etat français s’est questionné sur l’existence d’une nation algérienne avant la colonisation française.« La construction de l’Algérie comme nation est un phénomène à regarder. Est-ce qu’il y avait une nation algérienne avant la colonisation française? Ça, c’est la question », s’est-il demandé.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR