Connect with us

Politique

Le RCD sur la levée de l’immunité parlementaire de Belabbas: “la comédie jouée à l’APN est destinée à faire peur”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

©DR | Siège de l'RCD à Alger centre

Le parti du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) s’est exprimé ce vendredi sur la levée de l’immunité parlementaire mardi de son président Mohcine Belabbas. Pour le parti “la comédie jouée à l’APN” est destinée “à faire peur aux militants et citoyens”.

Convoqué l’été dernier par la gendarmerie nationale avant le déclenchement de la procédure de la levée de son immunité parlementaire, le RCD estime que “la décision de Mohcine Belabbas de se présenter devant la gendarmerie nationale au mois de juin dernier est en elle-même un renoncement à son immunité parlementaire”.

“La comédie jouée à l’APN, dont l’écrasante majorité des membres est issue de la corruption, ne trompe personne. Elle est destinée à faire peur aux militants et citoyens qui refusent le fait accompli du détournement de la souveraineté du peuple”, s’est exprimé le parti à travers un communiqué à l’issue de sa réunion mensuelle, tende ce vendredi 23 octobre au siège du parti à Alger.

Et d’ajouter : “c’est aussi le sens à donner à la suspension arbitraire du Maire d’Afir dans la Wilaya de Boumerdes, le jeune Sofiane Oumelal. Il s’agit, pour le pouvoir de fait, de faire peur aux élus qui refusent de s’impliquer dans le hold-up de l’Algérie nouvelle”.

C’est pourquoi, poursuit le RCD, “les attaques répétées contre notre parti et la cabale orchestrée contre son président ne sont pas de nature à nous faire dévier de ces objectifs que nous défendons publiquement, en particulier, dans le Pacte de l’Alternative Démocratique (PAD)”.

Par ailleurs, le Secrétariat national du parti s’est félicité “de la solidarité agissante de forces politiques, syndicales, de corporations, de personnalités nationales et de citoyens contre cet arbitraire”. Il dénonce “cette politique du pire et appelle l’ensemble des patriotes à agir pacifiquement pour l’avènement d’une autre alternative conforme aux sacrifices et aux aspirations du peuple algérien pour vivre dans un pays de libertés, de démocratie et de solidarité“.

Pour rappel, le président du RCD a été déchu de son immunité parlementaire mardi suite à la demande du ministre de la Justice Belkacem Zeghmati.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR