Suivez-nous

En continu

Le RCD dénonce une “tentative d’assassinat” contre sa secrétaire nationale du mouvement associatif, Wassila Boughari

Avatar

Publié

le

Le député et chargé de communication du RCD, Athmane mazouz, a dénoncé, ce mardi 3 septembre “une tentative d’assassinat” qui aurait visé Me Wassila Boughari, avocate au barreau de Chlef et secrétaire national chargé du mouvement associatif au sein du parti.

 

“Tentative d’assassinat contre Wassila Boughari, secrétaire nationale du RCD chargée au mouvement associatif, dans son bureau d’avocat”, a écrit Athmane Mazouz sur son compte Facebook qualifiant cet acte d'”ignoble” que le parti condamne.

“Avocate de profession, la secrétaire nationale du RCD au mouvement associatif, Wassila Boughari, a fait l’objet d’une tentative de meurtre préméditée dans son bureau dans la ville de Chlef”, écrit Athmane Mazouz.

Selon la même source, “un individu muni d’un sac a fait irruption, en fin de matinée, dans le bureau de l’avocate avant d’exhiber un couteau de boucher pour s’en prendre directement à la jeune femme sans engager un dialogue d’aucune espèce” soulignant que l’avocate “a reçu des coups d’arme blanche au niveau du cou, ce qui a nécessité plus tard la pose de points de suture au niveau de l’hôpital”.


“Devant les cris de la victime pour appeler à l’aide du voisinage et la confusion qui a régné, dans sa fuite, l’auteur de l’agression a abandonné son sac qui contenait une paire de gang et un tee-shirt. Actuellement la victime est au niveau du tribunal de la ville en attente d’éléments nouveaux sur l’identité de l’agresseur suite à la plainte déposée au niveau du procureur de la république”, précise M. Mazouz.


“Le RCD condamne avec la plus grande vigueur cette agression contre une militante exemplaire dans la défense des droits et libertés et qui s’est constituée volontairement à chaque fois que des citoyens sont victimes d’arbitraire, la dernière en date concerne les porteurs de l’emblème amazigh dans sa ville et ailleurs dans le pays”, ajoute-t-il.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR