Connect with us

Politique

Le RCD condamne la dissolution du RAJ

Published

on

©DR | Siège de l'RCD à Alger centre

Le parti du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a condamné la décision du tribunal administratif de dissoudre l’association du Rassemblement Actions Jeunesse (RAJ) après la procédure judiciaire engagée par le ministère de l’Intérieur.

« Après 28 ans d’un combat pour les libertés et l’émancipation de la jeunesse, l’association RAJ (Rassemblement Action Jeunesse) vient de subir les foudres d’un pouvoir aux abois par le biais d’un tribunal administratif », a indiqué le RCD dans son communiqué.

Pour le parti, la « dissolution du RAJ signe désormais l’impossibilité pour la « Nouvelle Algérie » de tolérer l’existence de tout espace autonome ».

« Le RCD condamne cette nouvelle escalade dans le déni des droits fondamentaux des citoyens. Il se tient aux côtés de l’association et appelle à la solidarité », a conclu le communiqué.

Pour rappel, la décision a été rendue ce mardi par le tribunal administratif de Bir Mourad Rais. L’association qui active depuis 28 ans a dénoncé que la requête du ministère de l’Intérieur est basée “essentiellement sur les activités publiques de l’association durant le Hirak”.

« Malgré cette décision injuste et aberrante, le RAJ va se battre et défendre l’association pour qu’elle continue à exister sur le terrain. Les avocats de l’association vont introduire à la fois un appel pour la suspension de l’exécution de la décision du tribunal et un appel auprès du conseil d’état », a indiqué le RAJ après le rendement du verdict.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR