Le RCD appelle à la libération de tous les détenus d’opinion

Crédit photo: DR. Mohcine Belabbes, président du RCD

Grand Angle (300x600)

Le RCD a  appelé, ce samedi 1 juin, tous les citoyens et les forces vives du pays pour exiger la libération de tous les détenus d’opinion qui croupissent encore dans les prisons pour « le simple fait d’avoir refusé le diktat du système politique ».

 

« Si aucun hommage ne rendra Kamel Eddine Fekhar aux siens, sa mort ne doit pas être vaine. Le RCD appelle toutes les forces vives du pays et tous les citoyens à exiger de l’appareil judiciaire, par tous les moyens pacifiques, la libération de tous les détenus d’opinion et à restreindre la détention provisoire à la stricte nécessité pour la manifestation de la vérité », indique le parti dans un communiqué rendu public.

Pour le RCD, la mort du militant des droits de l’homme, Kamel Eddine Fekhar, enterré cet après-midi au carré des mozabites au cimetière d’El Alia, révèle l’ampleur de la face « hideuse » du régime. « Dans les faits, des dizaines de citoyens croupissent encore dans les prisons pour le simple fait d’avoir refusé le diktat du système politique », souligne le RCD rappelons que des blogueurs ayant eu l’audace de « dénoncer le 5e mandat avant le 22 février 2019 subissent les affres de la détention à côté d’autres Algériens noyés dans l’oubli comme des défenseurs des droits de l‘homme ou encore les détenus du Mzab ».

Le parti estime que dans la plupart des cas, « c’est l’administration qui a fabriqué de fausses accusations pour les jeter en prison en violation de la loi. Aujourd’hui des familles sont ballottées et humiliées par l’appareil judiciaire pour de simples droits de visite ».

Adsence Milieu article