Connect with us

En continu

Le PT considère le discours de Bensalah comme une provocation qui “nargue des millions d’Algériens”

Avatar

Published

on

Privatisations : Louisa Hanoune dénonce le bradage de la SNTA

Le Secrétariat permanent du Bureau politique du Parti des travailleurs (SPBP), a estimé, ce vendredi 7 juin, que le contenu du discours du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah “nargue les millions d’Algériennes et d’Algériens” par son “caractère provocateur”.

 

“Abordant le contenu du discours à la nation prononcé la veille par le président A. Bensalah, issu du coup de force de l’article 102 de la constitution, le SPBP relève son caractère provocateur car il nargue les millions d’Algériennes et d’Algériens qui manifestent de manière continue depuis bientôt 4 mois pour le départ du système et de tous ses symboles”, écrit le SPBP dans un communiqué rendu public.

évoquant l’annonce de Bensalah de son maintien à la tête de l’Etat président de l’Etat, “faisant fi du rejet du régime/système qu’il symbolise par l’écrasante majorité”,le SPBP indique que
“d’ores et déjà et en ce moment même les manifestants du 16ème vendredi de mobilisation nationale ripostent à ce discours en scandant « Bensalah dégage » et « pas d’élections dans le cadre de ce régime”.

Pour le SPBP, “la révolution portée par des millions et des millions, qui exigent clairement le départ du système/régime en place et l’exercice de la souveraineté populaire rejette les méthodes anti-démocratiques et despotiques qui ont prévalu jusqu’à maintenant”, souligne le communiqué.

“Bensalah appelle les partis et la société civile au dialogue tout en s’attachant à l’organisation de l’élection présidentielle, il invite donc ces derniers à l’accompagner dans une œuvre de sauvetage d’un système/régime anti-démocratique et obsolète”, poursuit le SPBP.

Le SPBP estime que “le peuple mobilisé est en droit de prendre son destin en main en choisissant librement la forme et le contenu des institutions à mettre en place pour jouir de tous ses droits dans tous les domaines politique, économique, social, culturel”.

Et d’ajouter: “c’est pourquoi le SPBP réitère sa position pour une Assemblée nationale constituante et souveraine à même de permettre à tous les citoyens d’être partie prenante de la naissance de la nouvelle république débarrassée de l’héritage du système actuel.

Dans son communiqué, le SPBP dénonce une nouvelle fois la répression qui frappe les manifestants à Alger aujourd’hui, par l’arrestation de dizaines d’entre eux et le blocage des accès à la capitale.

Le SPBP n’a pas manqué de réclamer le libération immédiate et inconditionnelle de de la Secrétaire générale du Parti, Mme Louisa Hanoune. “Concernant le maintien en détention provisoire, au demeurant incompréhensible et injustifiable, de la Secrétaire générale du Parti, Mme Louisa Hanoune, le Bureau politique du parti fera le point sur le bilan de la campagne nationale et internationale pour sa libération et prendra de nouvelles mesures et initiatives pour exiger sa libération immédiate et inconditionnelle”, conclut le communiqué.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR