Connect with us

Politique

Le procès posthume de Moussa Benhamadi reporté au 9 novembre

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le procès posthume de l’ancien ministre de la Poste et des Télécommunications, Moussa Benhamadi, décédé en juillet dernier des suites de la covid-19 a été reporté au 9 novembre prochain, selon l’APS.

Feu Moussa Benhamadi est poursuivi pour “obtention d’indus avantages” et “financement occulte de la campagne électorale de l’ex-président de la République”.

Le report a été décidé à la demande de la défense du Trésor public pour l’examen du dossier, selon l’APS. Et aussi en raison de l’absence de plusieurs témoins principaux, notamment l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, l’ancienne ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, Houda Feraoun, et l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Hattab.

Les anciens chefs du gouvernement Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal sont également poursuivis dans cette affaire auprès d’Abdelghani Zaalane qui est poursuivi en sa qualité d’ancien directeur de campagne de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Abdelghani Zaalane, incarcéré à la prison d’El Harrach et Abdelmalek Sellal, incarcéré à la prison d’El Oued ont été ramenés au tribunal de Sidi M’hamed ce lundi pour l’audience, toujours selon la même source.

Pour rappel, en détention préventive depuis septembre 2019 à la prison d’El Harrach, l’ancien ministre des TIC, Moussa Benhamadi, est décédé le 17 juillet dernier après sa contamination au coronavirus.

Selon sa famille, qui accuse l’administration de l’établissement carcéral, Moussa Benhamadi a été “victime d’une négligence”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR