Connect with us

Politique

Le procès en appel de Djabelkhir renvoyé “à son insu et de ses avocats”

Published

on

© DR | Le chercheur Saïd Djabelkhir au tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, le 22 avril 2021
© DR | Le chercheur Saïd Djabelkhir au tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, le 22 avril 2021

Le procès en appel de Said Djabelkhir a été renvoyé, mercredi 5 mai, par la Cour d’Alger au 2 juin prochain à l’insu du concerné et de ses avocats, nous a indiqué maitre Abdelmoumen Chadi, membre du collectif de la défense.

“Nous n’avons pas été notifiés de la programmation du procès non plus. L’audience du procès a été programmée pour hier mardi 5 mai à notre insu c’est pourquoi personne n’était présent au moment du report ni le concerné ni les avocats”, nous a déclaré maitre Chadi. D’après lui, même les plaignants n’étaient pas présents hier à la Cour d’Alger.

Le même scénario est survenu lors du procès de première instance. Le jour de son jugement, le 1er avril dernier au tribunal de Sidi M’hmaed, Said Djabelkhir avait affirmé devant le juge qu’il n’a pas reçu de convocation après la plainte déposée contre lui et n’a pas été auditionné par le juge d’instruction. Des propos qui ont été confirmés par ses avocats.

En effet, poursuivi pour “atteinte aux préceptes de l’Islam”, l’affaire de l’islamologue Said Djabelkhir a été enclenchée après signée par 19 personnes et déposée par l’enseignant universitaire Bouyedjra Aberrezak. Selon le concerné, c’est par le biais des réseaux sociaux qu’il a su que des poursuites judiciaires étaient entamées contre lui.

Le tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict dans l’affaire le 22 avril dernier et a condamné l’Islamologue à trois ans de prison ferme sans mandat de dépôt et 50,000 DA d’amende.




Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR