Suivez-nous

Politique

Le procès de Said Djabelkhir s’ouvre au tribunal de Sidi M’hamed

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le procès de Said Djabelkhir, poursuivi pour “atteinte aux préceptes de l’Islam”, s’est ouvert ce jeudi 1er avril au tribunal de Sidi M’hamed après un premier renvoi le 25 février dernier.

Ce procès intervient suite à une plainte signée par 19 personnes et déposée par l’enseignant universitaire Bouyedjra Aberrezak contre Said Djablkhir pour “offense aux préceptes de l’Islam”. Le plaignant a par la suite annoncé l’enclenchement de la procédure judiciaire sur les réseaux sociaux et c’est comme ça que Said Djablkhir en a été informé .

En effet, le prévenu affirme n’avoir reçu aucune convocation et n’avoir été auditionné par le juge d’instruction. Chose qui a été confirmée ce jeudi par ses avocats devant la présidente de l’audience.

Poursuivi pour des réflexions sur l’islam qu’il diffuse sur sa page Facebook et ses interventions sur les plateaux télés, la plainte contre l’islamologue a été largement dénoncée sur les réseaux sociaux et considérée comme “une criminalisation de la pensée”.

De son coté, le prévenu a dit dans une précédente déclaration à la presse qu’il assumait “ses écrits sur Facebook”.

“J’assume ce que j’ai écrit sur ma page Facebook. Je n’ai jamais porté atteinte à la religion ou au Prophète”, a déclaré à l’AFP l’islamologue, estimant que certains de ses propos“ont été intentionnellement mal interprétés dans le but de me nuire.”

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR