Connect with us

Sport

Le président du COA, Mustapha Berraf, démissionne

Avatar

Published

on

A quelques mois des Jeux olympiques de Tokyo 2020, le président du Comité olympique  algérien (COA), Mustapha Berraf, a confirmé sa démission aux membres du comité exécutif.

L’inattendue démission de Berraf, serait liée aux attaques répétées et à l’acharnement de tous bords contre sa personne qu’il subit depuis plusieurs semaines.

“On a attenté à mon honneur et celui de ma famille, ma démission est irréversible et irrévocable, c’est mon dernier jour en tant que président du COA”, a déclaré Mustapha Berraf à l’APS.

Berraf avait annoncé mardi, lors d’une réunion du Bureau exécutif du COA, sa décision de quitter son poste, “fatigué” face aux “attaques répétées” dont il fait l’objet “lui et sa famille”.

Mais les membres du Comité exécutif, dans un communiqué non signé mais avec l’en-tête du COA, ont rejeté à “l’unanimité cette décision” et “demandé au président de continuer sa mission, afin de ne point perturber la bonne marche de l’instance nationale olympique et la préparation des athlètes aux Jeux olympiques 2020”.

“Ma décision a été notifiée au Comité exécutif, la réunion d’hier (mardi) était officielle, pas informelle. Elle a été consignée dans le PV. Cette démission sera présentée devant les membres de l’assemblée générale, dont la réunion sera arrêtée par le président intérimaire Hammad”, a indiqué le président démissionnaire.

Selon Berraf, “le 1er vice-président Meridja, à la tête de la Commission éducation à la Fédération internationale de judo, est en mission et ne peut pas assurer la présidence du COA. C’est pour cette raison que Hammad assurera l’intérim. Meridja est au courant et il n’y a pas de problème”.

Enfin, Berraf a informé que sa démission “n’allait pas perturber” son travail en tant que président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA) et membre du Comité international olympique (CIO).

Contacté par l’APS, un membre du Bureau exécutif avait indiqué mardi que Mustapha Berraf voulait démissionner sous la “pression” des membres de sa famille “qui n’en pouvaient plus” face aux “attaques répétées” dont ils font l’objet.

Pour le Comité exécutif, le président du COA, à qui il lui a réitéré son “soutien total”, fait l'”objet d’un harcèlement moral et d’attaques injustes et répétées touchant à sa personne, à sa dignité et à celle de sa famille émanant des mêmes personnes depuis le début du mandat olympique”.

Politique

Le ministre de la Jeunesse et des Sports : Toufik Makhloufi n’est pas abandonné par les autorités

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Toufik Makhloufi

Bloqué depuis quatre mois en Afrique du Sud, Toufik Makhloufi a interpellé, samedi 4 juillet, les autorités algériennes sur sa situation en dénonçant le manque de considération à son égard. Aujourd’hui, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, lui répond, une nouvelle fois, en assurant que l’athlète n’est pas abandonné par les autorités.

Invité ce lundi à l’émission radiophonique “l’invité du matin”, le ministre assure être en contact “régulier” avec Toufik Makhloufi et dit comprendre “parfaitement son envie de rentrer au pays à l’instar de nos compatriotes qui se trouvent bloqués un peu partout dans le monde, mais dire qu’il est abandonné par les pouvoirs publics c’est complètement faux ».

“Tous les moyens sont mis”, assure M. Sid Ali Khaldi, Selon lui, le champion olympique du 1500 mètre est “bénéficiaire d’une bourse et je pense qu’il est dans de très très bonnes conditions et nous sommes en contact régulier avec M. Makhloufi”.

Via un tweet, Toufik Makhloufi a essayé à la date du 4 juillet d’attitrer l’attention des autorités publiques sur son blocage en Afrique du Sud à cause de la fermeture des frontières comme mesure préventive contre le coronavirus.

“Cela fait quatre mois que je suis bloqué en Afrique du Sud, ni rapatriement ni même un geste qui s’en rapproche de la part de l’État algérien pour me permettre de retourner au pays. Cela démontre que je n’ai aucune valeur comme citoyen algérien et même en tant que champion olympique qui a défendu et honoré le drapeau algérien”, a-t-il écrit avant d’ajouter “je n’ai pas écrit ces mots pour susciter la compassion”.

La réponse du ministre de la Jeunesse et des sports n’a pas tardé à venir. A travers un post diffusé sur Facebook, le premier responsable du secteur sportif a écrit : “je suis de près la situation dans laquelle se trouve notre héros olympique Taoufik Makhloufi avec qui, d’ailleurs, je suis en contact permanent. Nous veillons en tant que ministère à assurer son confort et les conditions de son hébergement, à l’instar des athlètes qui se trouvent aussi bloqués à Nairobi et au Kenya et les nageurs algériens à Montréal”.

“En dépit de la situation sanitaire et de la fermeture des espaces aériens, l’État algérien continuera à redoubler d’effort pour rapatrier les athlètes algériens bloqués à l’étranger dès que les conditions le permettront”, a-t-il ajouté.

Continue Reading

Sport

Football : La FAF maintient sa décision de poursuivre la saison

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Réunion du bureau fédéral

La fédération algérienne de football (FAF) a décidé de maintenir sa décision de poursuivre la saison 2019/2020, indique un communiqué sanctionnant une réunion du bureau fédéral, tenue ce 30 juin au siège de la fédération.

Les membres du Bureau fédéral ont été unanimes pour rappeler que la santé des citoyens algériens passe avant le football et que la FAF est en train de travailler en étroite collaboration avec les pouvoirs publics afin que la reprise des activités sportives se déroule sans le moindre risque pour la santé des acteurs de la discipline“, lit-on dans le communiqué.

Les membres de l’instance fédérale estiment qu”‘une fois les pouvoirs publics et les autorités sanitaires auront donné leur feu vert pour la reprise des activités sportives”. 

La FAF apportera une contribution aux clubs dans le cadre de la prise en charge du protocole sanitaire validé par le Ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, et ce, à hauteur des aides allouées par la FIFA et la CAF au titre de la lutte contre la COVID-19“, précise le même document.

Pour rappel, plusieurs clubs évoluant en ligue 1 et 2 ont exprimé leur refus de reprendre la compétition au motif que ces derniers font face à des problèmes financiers les en empêchants l’application stricte du protocole médical que la fédération s’apprêtait a mettre place.

Par ailleurs, la fédération algérienne de football (FAF) avait remis lundi 15 juin, au ministère de la jeunesse et du sport un document portant ‘’Mesures envisagées pour la remise du jeu’’. Ce document comprend une série de recommandations, mais surtout un protocole médical pour un retour au jeu élaboré par la Commission médicale de l’instance fédérale.

Continue Reading

Sport

Football : Les joueurs de l’USM Alger acceptent de baisser leurs salaires

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | maillot avec logo de l'USMAlger

Les joueurs du club algérois l’USM Alger (ligue 1) ont accepté de baisser leurs salaires des mois d’avril et mai à l’issue d’une rencontre tenue, lundi 22 juin au stade omar hamadi, entre la direction du club et les joueurs, indique un communiqué du club publié sur facebook .

La réunion a été présidé par le nouveau directeur général du club en l’occurence, Abdelghani Haddi.  Après débat entre les deux parties, les joueurs ont accepté une révision de leurs salaires des mois d’avril et mai 2020, précise la même source.

La direction du club de Soustara souligne que l’objectif de la réunion était de trouver une solution à l’amiable à ce problème. Le club fait face à des difficultés financières dû à la situation de crise économique engendré par le coronavirus.

Pour rappel, le championnat national de football est à l’arrêt depuis mi-mars pour cause de la propagation de la pandémie du Covid-19.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR