Connect with us

Monde

Le point sur la pandémie de Covid-19 dans le monde

Avatar

Published

on

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 770.000 morts

La pandémie a fait au moins 770.429 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi lundi par l’AFP à partir de sources officielles. Plus de 21,7 millions de cas ont été comptabilisés, dont près de 13,4 millions ont été guéris. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec plus de 170.453 décès. Suivent le Brésil avec 108.536 morts, le Mexique (56.757), l’Inde (50.921) et le Royaume-Uni (41.366).

Report des élections en Nouvelle-Zélande

Les élections législatives en Nouvelle-Zélande, prévues initialement le 19 septembre, sont reportées au 17 octobre en raison d’un retour de la pandémie de coronavirus, a annoncé lundi la Première ministre Jacinda Ardern.

Chute historique du PIB nippon

Le PIB du Japon s’est effondré de 7,8% entre avril et juin par rapport au trimestre précédent sous l’impact de la pandémie, un plongeon historique marquant un troisième trimestre d’affilée de contraction pour la troisième économie du monde.

Restrictions étendues en Espagne

La fermeture des discothèques et l’interdiction de fumer dans la rue ont été étendues lundi à de nouvelles régions d’Espagne pour freiner le rebond de contaminations, au lendemain d’une manifestation d’opposants à ces restrictions. L’Andalousie (sud), la Castille-et-Leon (centre), la Galice et la Cantabrie (nord) ont pris officiellement lundi ces mesures, déjà en vigueur depuis dimanche dans la Rioja (nord) et la région de Murcie (sud-est), soit six régions sur les 17 que compte l’Espagne.

Fidèles en quarantaine à Séoul

Des milliers de membres d’une Eglise protestante de Séoul ont été placés en quarantaine après l’apparition de foyers de contamination au Covid-19 liés à des communautés religieuses, selon les autorités.

Des “sacrifices” pour la rentrée en Italie –

L’Italie, qui tente d’enrayer un rebond de la pandémie de Covid-19, fera les “sacrifices” nécessaires pour assurer la rentrée scolaire mi-septembre, a affirmé le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, inquiet des contaminations en hausse parmi “les jeunes”. Il a ordonné la fermeture des discothèques et le port du masque le soir dans les lieux publics fréquentés.

Malte ferme bars et boîtes de nuits

Les autorités de l’île de Malte ont ordonné lundi la fermeture des discothèques, bars de nuit, salle de concerts et clubs sportifs pour tenter d’endiguer la hausse des contaminations au nouveau coronavirus.

Possible réinfection aux Philippines

Le ministre philippin de l’Intérieur Eduardo Ano a été testé positif au coronavirus cinq mois après avoir été diagnostiqué comme porteur de la maladie, ont annoncé lundi les autorités, qui tentent de déterminer s’il a été réinfecté.

Trafic aérien impacté

Avec 2,4 millions de passagers accueillis, le trafic aérien commercial à Paris n’atteignait en juillet pas le quart de son niveau d’il y a un an, en raison de la crise du coronavirus, a indiqué lundi le gestionnaire des aéroports de Roissy et Orly, ADP. La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a de son côté annoncé une réduction de 20% du nombre de ses vols en septembre et octobre, évoquant une baisse des réservations en raison d’un regain de cas de nouveau coronavirus en Europe.

Volte-face sur les examens au Royaume-Uni –

Face à la gronde des recalés, le gouvernement britannique a opéré lundi une volte-face spectaculaire sur l’évaluation des élèves, rehaussant massivement les résultats, jugés injustes, des examens qui avaient été perturbés par la pandémie.

Hôpitaux quasi saturés à Beyrouth

Les hôpitaux de Beyrouth sont quasi saturés face à l’afflux de patients atteints du nouveau coronavirus et le Liban est “au bord du gouffre” après l’explosion dévastatrice dans la capitale libanaise, a déclaré lundi le ministre démissionnaire de la Santé Hamad Hassan.

France: hausse des hospitalisations

Le nombre d’admissions à l’hôpital pour Covid-19 en France a poursuivi sa hausse lundi, et le nombre de patients en réanimation a connu un rebond sensible, selon les chiffres publiés par la direction générale de la Santé (DGS).

Monde

Liban: le Premier ministre désigné renonce à former un nouveau gouvernement

Achour Nait Tahar

Published

on

Le Premier ministre libanais désigné a annoncé samedi renoncer à former un nouveau gouvernement pour remplacer celui qui a démissionné après la gigantesque explosion meurtrière au port de Beyrouth le 4 août, rapporte l’AFP.

N’ayant parvenu à former un gouvernement, Moustapha Adib s’est retirer de son poste de premier ministre. “Je m’excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche de former le gouvernement”, a déclaré Moustapha Adib lors d’une allocution télévisée, après de longues négociations pour choisir une équipe gouvernementale approuvée par les différentes forces politiques rivales du pays.

Le président français Emmanuel Macron avait insisté lors de sa visite au Liban le 4 août, sur la nécessité de former un gouvernement de spécialiste pour mener des réformes urgentes.


Continue Reading

Monde

Le président et le vice-président de transition du Mali ont prêté serment

Avatar

Published

on

By

© DR | Bah Ndaw et le colonel Goïta prêtent serment

Le président et le vice-président de transition au Mali, Bah Ndaw et le colonel Assimi Goïta, ont prêté serment vendredi à Bamako devant la Cour suprême lors d’une cérémonie officielle. Les deux hommes ont tenu la promesse de transmettre le pouvoir à un gouvernement civil.

Bah Ndaw, 70 ans, et le colonel Goïta, vice-président de la Transition, ont prêté successivement serment devant le président de la Cour suprême, Wafi Ougadeye Cissé, ont précisé des médias locaux.Cette investiture est censée marquer le début d’une période de transition d’une durée maximale de 18 mois préparant des élections générales et le retour des civils à la tête du pays, a rappelé le procureur général de la Cour suprême Boya Dembélé.

“Elle ne doit pas s’éterniser, cela s’entend”, a insisté le procureur, citant à plusieurs reprises les articles de la “charte de transition” du 12 septembre.

La cérémonie s’est tenue en présence de l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan, médiateur mandaté par la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui doit décider de lever ou non ses sanctions à la suite de cette double investiture.

Lors d’un sommet sur la crise malienne la semaine passée, la Cédéao avait réclamé la nomination immédiate de civils comme président et Premier ministre de transition.

Bah Ndaw, un colonel-major à la retraite, a été brièvement ministre de la Défense en 2014 de l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). C’est lui qui nommera le Premier ministre, selon le plan de transition retenu par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Suite à la désignation lundi au poste de président de la Transition, Bah Ndaw par le collège transitoire mis en place par le CNSP, l’Algérie, par la voix du ministère des Affaires étrangères, a déclaré “prendre acte” de cette désignation, réitérant “son engagement à accompagner le Mali durant cette période difficile”.

Le ministère des AE a rappelé via un communiqué ” les importants efforts” déployés par l’Algérie pour “la stabilisation du Mali à travers la conclusion, en 2015, de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et pour la préservation de la stabilité de ce pays durant les derniers mois”, soulignant que “l’Algérie “continuera de suivre de près l’évolution de la situation au Mali”.

A ce propos, l’Algérie s’est “félicite” de l’attachement de l’ensemble des parties maliennes à la mise en œuvre effective de l’accord d’Alger et a réitéré son engagement, en sa qualité de chef de file de la médiation internationale et présidente du Comité de suivi de mise en œuvre de l’accord (CSA), à tout entreprendre pour poursuivre la mise en œuvre de l’accord en tant que seule voie à même de permettre au Mali de préserver durablement sa stabilité et de relever les défis multiples auxquels il fait face”, relève le ministère des Affaires étrangères.

Continue Reading

Monde

Paris: quatre blessés dans une attaque à l’arme blanche

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Quatre individus ont été attaqués à l’arme blanche ce vendredi matin à la rue Nicolas-Appert dans le 11e arrondissement de la capitale française Paris, rapporte l’AFP.

L’attaque s’est déroulée près des anciens locaux du journal satirique Charlie Hebdo alors que le procès des attentas de 2015 se poursuit à la cour d’assises spécialement composée de Paris.

Les raisons de l’attaque demeurent pour l’instant inconnues. Les deux auteurs présumés de l’attaque sont “activement recherché et serait reparti en métro”, selon l’AFP qui cite des sources concordantes.

Selon la préfecture de Police de Paris, deux des victimes de l’attaque se trouvent “en urgence absolue”. La préfecture a appelé à éviter le secteur tandis qu’un vaste dispositif policier a été déployé.

“Intervention de police en cours secteur Richard Lenoir à Paris11. Évitez le secteur”, a écrit la préfecture de Police sur Twitter.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR