Connect with us

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Plus de 31,3 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus en Chine en décembre 2019. Au moins 965.760 morts ont été enregistrés, selon le dernier bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Un record de deux millions de cas de coronavirus (+6%) ont été enregistrés du 14 au 20 septembre, tandis que le nombre de décès a baissé de 10% à 37.700, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), repris par l’AFP.

A l’exception de l’Afrique, tous les continents ont signalé une augmentation des cas sur cette période, l’Europe ayant en outre connu la plus forte augmentation des décès (+27% en une semaine), selon la même source.

A noter que les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec 200.005 morts, suivent le Brésil avec 137.272 morts, l’Inde (88.935), le Mexique (73.697) et le Royaume-Uni (41.788).


l’Espagne réduit la période de quarantaine

Les autorités espagnoles ont réduit mardi la quarantaine à 10 jours au lieu de 14 pour les personnes en contact avec un cas confirmé de coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué.
Rien ne change pour les cas confirmés qui doivent s’isoler entre 10 et 14 jours, selon qu’ils soient asymptomatiques ou bénins, et selon les régions, précise la même source.

Reprise de la Omra

Suspendu depuis mars en raison du Covid-19, l’Arabie Saoudite a autorisé la reprise progressive de la Omra à partir du 4 octobre, a annoncé mardi le ministre saoudien de l’Intérieur.

Tensions entre Pékin et Washington

L’ambassadeur de Chine à l’ONU a accusé mardi le président américain Donald Trump de “propager un virus politique” avec ses “accusations infondées” contre Pékin sur la gestion du Covid-19, dénonçant l’incapacité des Etats-Unis, au “comportement irresponsable”, à empêcher des morts.

Argentine: le PIB plonge de 19,1%

L’économie argentine a plongé de 19,1% au deuxième trimestre par rapport à la même période l’an passé, en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, a annoncé ce mardi l’Institut national des statistiques (Indec).
Sur le premier semestre, la chute du Produit intérieur brut (PIB) est 12,6%, comparativement à la même période en 2019, a précisé l’organisme.

Avec AFP

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR