Connect with us

Economie

Le pétrole se replie après un nouveau record mensuel

Published

on

Les prix du pétrole se repliaient légèrement jeudi mais restaient proches de leurs plus hauts en un mois atteints la veille, les investisseurs restant confiants dans une demande robuste malgré la propagation du variant Omicron.

Vers 11 h 15 GMT (12 h 15 à Paris), le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c’est le dernier jour d’utilisation comme contrat de référence, cédait quelque 0,64 % à 78,72 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le même mois perdait 0,88 % à 75,89 dollars.

Les prédictions d’une demande robuste ont été renforcées par les données hebdomadaires de l’Agence américaine d’information sur l’Énergie (EIA), qui a fait état d’une diminution de 3,6 millions de barils des réserves commerciales de brut américain.

Le marché de l’énergie gardait par ailleurs un œil sur la crise russo-occidentale autour de l’Ukraine.

Les exportations russes de gaz pourraient être affectées en cas de tensions exacerbées, alors que le président russe Vladimir Poutine doit parler dans la journée au téléphone avec son homologue américain Joe Biden.

Le marché de référence du gaz européen, le TTF (Title Transfer Facility) néerlandais, abandonnait 7,68 % à 89,00 euros.

Continue Reading
Advertisement
Comments