Connect with us

Economie

Le pétrole en route vers une hausse hebdomadaire record en 2021

Published

on

Les cours du brut étaient en hausse vendredi au lendemain d’une petite pause et s’apprêtaient à boucler une semaine record pour 2021, portés par le regain d’optimisme sur la demande et les perturbations de l’offre dans le Golfe du Mexique.

Vers 5H40, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 71,91 dollars à Londres, en hausse de 1,18 % par rapport à la clôture de jeudi.

À New York, le baril américain de WTI pour le même mois gagnait 1,45 % à 68,40 dollars.

Les deux contrats de référence de part et d’autre de l’Atlantique engrangent plus de 10 % sur la semaine, une performance plus vue depuis près d’un an pour le WTI, en septembre 2020, et depuis plus encore pour le Brent, en juin 2020.

« L’apaisement des inquiétudes concernant la demande a donné du tonus aux prix du pétrole en début de semaine et les pannes d’approvisionnement au Mexique ont ensuite apporté leur contribution « , résume Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank.

L’incendie d’une plateforme pétrolière dimanche dans le Golfe du Mexique a contraint le groupe Pemex à interrompre l’exploitation des 125 puits de la zone.

Un retour à la normale a été annoncé vers le 30 août par le patron de Pemex. Mais la production dans le Golfe du Mexique pourrait aussi être perturbée par le neuvième évènement climatique de la saison, qui devrait prendre le nom d’Ida.

Du côté américain du golfe, « plusieurs compagnies pétrolières ont commencé à évacuer leurs plateformes et à suspendre la production » en raison de cette tempête, rapporte M. Fritsch.

Les investisseurs suivront par ailleurs plus tard dans la journée (à 10 h) le discours de Jerome Powell, président de la Réserve fédérale américaine (Fed) lors du symposium de Jackson Hole.

Un changement de ton sur la politique monétaire des États-Unis pourrait influencer le cours du dollar et provoquer une réaction de ceux du pétrole, cotés en billet vert.

Mais l’évènement crucial pour le marché aura lieu mercredi prochain avec la réunion de l’OPEP+, cartel composé des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de dix alliés.

Le groupe doit évaluer sa politique actuelle, décidée le 18 juillet, à savoir continuer à augmenter modestement sa production après l’avoir drastiquement réduite l’an dernier pour contrecarrer la chute de la demande et des prix.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR