Le PDG d’Alliance assurances, Hassan Khelifati officiellement candidat à la présidence du FCE

Crédit photo: DR. Hassan Khelifati, PDG d'Alliances Assurances

Le PDG d’Alliance Assurances Hassan Khelifati a officiellement présenté, ce lundi 13 mai, sa candidature à la présidence du Forum des chefs d’entreprise (FCE).

 

« L’image des Chefs d’entreprises que nous sommes a été sérieusement affectée car assimilée, bien malgré la majorité d’entre nous, aux abus et travers commis par certains représentants bien en vue du Forum des Chefs d’Entreprise. Malheureusement les postures adoptées par la direction de notre association ces dernières années y sont pour beaucoup », écrit Hassan Khelifati dans sa déclaration de candidature adressée aux membres du FCE et diffusée sur les réseaux sociaux.

Le patron d’Alliance Assurances a indiqué que qu’il s’est « énergiquement opposé par écrit et publiquement à ces incohérences ». « J’étais intimement convaincu, que la majorité d’entre nous étions contre le mode de fonctionnement établi par le Président sortant et son équipe restreinte au sein même du conseil exécutif (CE). Ces derniers, dans une confusion d’ambitions malsaines ont réussi à placer le Forum dans une situation fragile et peu crédible », déplore M. Khelifati dans sa lettre.
« Sans une refondation totale de notre association, le Forum continuerait à être un appareil au service d’un groupe d’intérêts qui, forcément, se retrouverait dans la confusion dans laquelle nous nous sommes déjà trouvés », averti Khelifati, ajoutant que son programme « veillera à inclure tous les membres et afficher des valeurs pour le seul intérêt de l’économie nationale et des entreprises membres de l’association », écrit-il

Hassan Khelifati propose « un changement du mode de gouvernance, ainsi qu’une nouvelle organisation impliquant l’ensemble des membres. Nous devons clairement afficher et assumer le caractère apolitique de notre organisation et mettre en avant le développement du Pays et de son Peuple », indique le PDG de la compagnie d’assurances.

Ainsi, dans le cas où il est élu, Hassan Khelifati indique qu’il s’engagera « formellement »  à ce que le FCE s’interdise « toute initiative à caractère politique (déclaration de soutien politique, participation financière et/ou matérielle à une quelconque campagne électorale ou tout financement des institutions politiques, etc.) », laissant toutefois aux membres la liberté de s’engager politique mais « à titre strictement personnel avec interdiction formelle d’engager le Forum », précise-t-il.

L’autre aspect de l’engagement du PDG d’Alliance Assurances concerne « les immenses défis économiques que le pays devra relever. Nous engagerons probablement une longue période de transition qui, passée la période de turbulences, offrira d’énormes opportunités pour les investisseurs nationaux et internationaux », écrit Khelifati.

« Il est plus que temps, pour doter la communauté d’affaires, d’une représentation catégorielle digne du rôle qu’elle est appelée à endosser dans l’économie nationale en reconstruction pour éloigner l’image exécrable qu’on voudrait lui coller et redresser son image d’honorabilité et de sérieux dont on n’aurait jamais dû s’éloigner. Il est temps d’engager toutes les mesures afin de rétablir notre organisation dans son rôle d’origine », conclut le candidat à la présidence du FCE.