Politique

Le Parti des Travailleurs appelle à la libération de tous les détenus politiques et d’opinion

Published

on

Le Parti des Travailleurs (PT) a appelé ce jeudi 8 juillet à la libération de tous les détenus politiques et d’opinion en Algérie dont le nombre s’établit à plus de 300 selon le décompte des associations de soutien dont le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Le parti de Louisa Hannoune a lancé cet appel ce matin en réagissant à la libération de Ouahid Benhalla, cadre du Mouvement Démocratique et Social (MDS).

“Ouahid Benhella, dirigeant du MDS rentre chez lui aujourd’hui jeudi 8 juillet 2021 après près de deux mois d’emprisonnement arbitraire avec annulation de sa condamnation en première instance à un an de prison ferme”, s’est réjoui le parti.

“Le PT se félicite de cette décision et appelle à la libération immédiate et inconditionnelle de Fethi Gherras, coordinateur du MDS, du journaliste Rabah Kareche et de tous les détenus politiques et d’opinion”, a-t-il ajouté.

Journalistes, militants politiques, étudiants, enseignants universitaires, plus de 300 détenus
,tous âges et catégories sociales confondus, croupissent dans les geôles du pouvoir. Ils sont poursuivis pour des faits liés à leur participation aux marches populaires ou pour des idées exprimées sur les réseaux sociaux.

Pour le PT, “aucun Algérien ne doit séjourner en prison pour son action ou opinion politique sur les sujets de l’heure ou anciens”.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile