Connect with us

Monde

Le Parlement européen approuve le certificat numérique du Covid-19

Published

on

Les députés européens ont majoritairement approuvé, ce mercredi 9 juin, le certificat numérique du Covid-19, dans le but de limiter les contraintes des voyageurs dans leurs déplacements au sein de l’Union Européenne (UE).

À l’issue d’un vote, tenu hier, mardi 8 juin, dont les résultats ont été rendu public ce mercredi, les eurodéputés dont la grande majorité est présente à Strasbourg, et les autres à distance, ont approuvé, par 546 voix le certificat numérique du Covid-19 pour une durée de 12 mois, tandis que 93 ont voté contre, et les 51 restants se sont abstenus de toute forme de vote, a indiqué l’Agence de Press (AFP).

Délivré gratuitement sous forme numérique ou en papier, ces certificats garantissent qu’un individu a été vacciné contre le coronavirus, qu’il a également passé un test négatif ou bien qu’il a été immunisé suite à une infection, et ce, afin de permettre de passer outre le confinement obligatoire dans les pays de destination.

Après un temps record de négociations, moins de deux mois, nous avons réussi“, s’est réjoui l’eurodéputé socialiste espagnol, Juan Fernando Lopez Aguilar, qui, pour lui, cela “relance la liberté de mouvement des citoyens européens“. “Il est LA réponse européenne permettant de mettre fin au patchwork de règles différentes“, s’est réjouie de son côté la centriste française, Nathalie Colin-Oesterlé.

Protection des données en danger

En dépit d’un vote favorable par la majorité, cette nouvelle n’as pas réjoui tout le monde. En effet, l’eurodéputée écologiste française Michèle Rivasi a estimé que cela “ouvre un nouveau risque en manière de traçabilité“.

La socialiste française, Sylvie Guillaume, estime quant à elle que “ce certificat n’est pas consolidé par la gratuité des tests (…), il ouvre donc la voie à des risques de discriminations“, a-t-elle regretté.

Notons par ailleurs, que dans les pays tels que, la Bulgarie, Croatie, République tchèque, Danemark, Allemagne, Grèce, Pologne, Lituanie et Espagne, ont déjà commencé à délivrer les certificats numérique de la Covid-19. Les Etats membres doivent le mettre en place d’ici le 1er juillet 2021.

Avec AFP.

Continue Reading
Advertisement
Comments