Suivez-nous

Economie

Le panier de l’Opep à son plus haut niveau depuis le début de la crise sanitaire

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le panier de référence de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui comprend notamment le pétrole algérien, Sahara Blend, atteint son plus haut niveau depuis le début de la crise sanitaire avec 44.12 dollars le baril contre 43.02 dollars mardi, selon les données publiées ce jeudi par l’organisation elle-même.

“Soutenue par une forte augmentation de sa composante des valeurs particulièrement douces et légères, la valeur du panier de l’Opep (ORB) a augmenté de 47% en juin pour le deuxième mois consécutif, se terminant au-dessus de 37 dollars le baril (b) pour la première fois depuis février. Sa valeur a plus que doublé par rapport au creux d’avril”, avait indiqué l’Organisation dans son dernier rapport mensuel.

Sur une base mensuelle, le prix moyen du panier de l’Opep a augmenté de 11,88 dollars à 37,05 dollars /b, en hausse de 47,2%. Cependant, par rapport à l’année précédente, l’ORB a baissé de 40,1%, passant de 65,48 dollars /b en 2019 à une moyenne de 39,20 dollars /b cette année.

“Toutes les valeurs des composants ORB a fortement augmenté en juin, en raison de la hausse des références du brut, des prix de vente officiels et des écarts de toutes les qualités, le surplomb du marché continuant de s’atténuer”, selon l’Opep.

En avril, l’Opep et ses alliés se sont entendus sur une baisse de la production pétrolière de 9,6 millions de barils par jour (mbj), pour mai et juin, avant de la prolonger pour un mois supplémentaire, soit jusqu’au 31 juillet 2020.

Mercredi, l’Opep et ses partenaires ont maintenu lors de la 20éme réunion du Comité ministériel mixte de suivi de l’Opep et Non Opep (JMMC) les niveaux de baisse de production décidés lors des réunions d’avril et de juin dernier.

En ce mois de juillet, les pays signataires de l’accord de coopération appliquent une baisse de production pétrolière de l’ordre de 9,6 millions de barils par jour (mbj) .

Ces coupes passeront “à un total de 8,1 à 8,2 mbj en août”, a déclaré le ministre saoudien de l’Energie, le prince Abdelaziz ben Salmane, lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion du JMMC.

Avec APS

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR