Connect with us

Politique

Le PAD dénonce la répression et “dément les résultats de cet énième holdup”

Le Pacte de l’Alternative Démocratique (PAD) dénonce les violences policières ainsi que la campagne des arrestations qui ciblent les militants du Hirak et revendique, une fois de plus, « une transition démocratique et un processus constituant souverain ». Le PAD qualifie les résultats de la présidentielle d’un « énième holdup ».

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© INTERLIGNES | Manifestation du 11 décembre 2019 à Alger contre l'élection présidentielle
© INTERLIGNES | Manifestation du 11 décembre 2019 à Alger contre l'élection présidentielle

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les forces du pacte de l’alternative démocratique « dénoncent vigoureusement cette escalade répressive et mettent en garde les tenants du pouvoir de fait autoritaire sur les conséquences gravissimes et irréversibles qu’entraînera l’usage de la répression contre le mouvement populaire révolutionnaire et pacifique ».

Évoquant l’élection présidentielle, le PAD « dément les résultats de cet énième holdup contre la volonté populaire et les aspirations légitimes », car la mobilisation millionnaire des algériens les jours du 12 et 13 décembre » est une « victoire populaire éclatante du peuple ».

Fidèles à leurs revendications, les forces du pacte de l’alternative démocratique exigent que le pouvoir « cesse immédiatement toute forme de répression, que soient libérés tous les détenus politiques et d’opinion et que soient levées toutes les entraves à l’exercice effectif des libertés démocratiques et de l’activité politique ».

Évoquant le Hirak, « les forces du pacte de l’alternative démocratique réaffirment que seuls une véritable transition démocratique et un processus constituant souverain, qui pourraient être discutés dans la transparence dans une conférence nationale indépendante du système actuel, composée de participants du mouvement révolutionnaire et débouchant sur le départ du système, constituent un moyen permettant au peuple algérien de réapproprier sa souveraineté pleine et entière ».

Le PAD appelle « les Algériennes et les Algériens à continuer à résister pacifiquement contre la dictature en déjouant tous les stratagèmes de divisions et de manipulations ».

Les forces du pacte de l’alternative démocratique « appellent les citoyens à s’auto-organiser dans leurs lieux de vie, de travail et d’étude afin de mettre en échec toutes les tentatives de récupération et de détournement de leur révolution ».

 Et pour éviter toutes les tentatives de manipulation et de détournement du mouvement, « La révolution citoyenne continue, elle nous appelle toutes et tous à redoubler de mobilisation pacifique et de vigilance politique pour mettre fin au système autoritaire et à la corruption en consacrant l’État civil, la justice sociale et les droits et libertés démocratiques effectifs ».

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR