Connect with us

En continu

Le nouveau coup de semonce de Gaid salah contre “la bande et ses acolytes”

Avatar

Published

on

Ahmed Gaïd Salah

Le discours de l’EM prononcé hier lors de sa visite à la deuxième région militaire à Oran vient d’être renforcé par un nouveau coup de semonce envoyé à ceux qu’il qualifie de la “bande et ses acolytes”, affirmant que l’institution militaire “saura contrecarrer avec force et rigueur toutes ces parties hostiles”.

 

Le nouveau discours de l’état-major a sonné comme un nouveau tir de sommation contre ceux qu’il qualifie de “la bande”. “Les ambitions de la bande, de ses acolytes et de ceux qui gravitent autour d’elle sont loin de se réaliser, car l’institution militaire, et nous le réitérons avec insistance, saura contrecarrer avec force et rigueur toutes ces parties hostiles, aux côtés de tous les patriotiques fidèles et loyaux au serment des vaillants chouhada, et ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l’Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique”, a affirmé le chef de corps d’armée.

“Nous œuvrerons ensemble et sans relâche à mettre en échec tous les plans abjects de ces parties et de ces mercenaires, dont les positions sont de plus en plus inconstantes et contradictoires, car elles ne sont tout simplement pas le fruit de leur propres décisions, mais sont dictées par leurs maitres, qui les contrôlent et les dirigent comme bon leur semble, en tentant de minimiser le rôle de l’Algérie sur le plan régional et international”, a estimé Gaïd Salah.

Pour le vice ministre de la défense “L’Algérie n’a pas besoin de ce genre de personnes, elle a plutôt besoin de patriotes fidèles qui travaillent selon des plans étudiés, en faisant preuve de sens de responsabilité et de réserve, tout en évitant de faire des déclarations irréfléchies aux conséquences improbables, et en œuvrant à proposer des initiatives qui servent l’intérêt du pays et contribuent à sa sortie de crise”, a affirmé le vice-ministre de la Défense, ajoutant que “le peuple algérien conscient et mature n’a besoin d’aucune tutelle, quelle qu’elle soit, ni que l’on lui dicte quoi faire”.

Le chef d’état-major a dans ce cadre réitéré son attachement à l’élection par le peuple d’un président de la République. “Ce peuple est le seul à choisir librement et dans la transparence le futur Président de la République, car notre pays ne sera pas bâti par la bande qui n’a jamais connu véritablement l’Algérie et son peuple, ni ne l’a soutenu pendant les moments difficiles et lors des crises”, a soutenu Gaïd Salah.

“Le peuple qui a été façonné par les épreuves connaît ces vérités”, a estimé le chef de corps d’armée. “Nous avons affronté ensemble toutes les difficultés et les épreuves, notamment pendant les durs moments que notre pays a vécus à cause du terrorisme barbare, contre lequel l’Armée Nationale Populaire a lutté […] et où ses éléments ont consenti, aux côtés de leurs frères des autres corps de sécurité et des citoyens, toutes franges confondues, de lourds sacrifices, car ces Hommes portent l’Algérie dans leurs cœurs, œuvrent à préserver sa sécurité et sa stabilité, et valorisent ce qui a été réalisé comme exploits, que ne peuvent nier que les ingrats”, a-t-il affirmé

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR